Planète

Crocodile marin

DéfinitionClassé sous :zoologie , crocodile , alligator
Photo d'un crocodile marin © Molly Ebersold - public domain

Crocodile marin (Schneider 1801) - Crocodylus porosus

  • OrdreCrocodilia
  • FamilleCrocodylidae
  • GenreCrocodylus
  • Taille : 4,30 à 5,60 m (certains mâles peuvent dépasser les 6,50 mètres)
  • Poids : 250 à 780 kg (plus d'une tonne pour les plus grands spécimens)
  • Longévité : 50 à 70 ans

Statut de conservation UICN : LC préoccupation mineure

Description du crocodile marin

Avec le crocodile du Nil, le crocodile de mer est le plus grand Reptile vivant actuel. Son corps est plus large que la moyenne et il porte moins d'écailles cuirassées sur la nuque que les autres espèces. Il est également appelé crocodile à double crête car il arbore quatre rangées parallèles de crêtes le long du corps et de la queue. La peau est généralement d'une teinte gris-brun avec des variations.

Habitat du crocodile marin

Le Reptile fréquente principalement les côtes et évolue dans les eaux saumâtres et salées, mais on peut également le trouver dans les rivières, fleuves et marais d'eau douce de diverses régions tropicales du monde. Les populations les plus importantes se trouvent dans en Australie (Territoire du Nord et Queensland dans le parc national de Kakadu principalement), en Inde (état de l'Orissa et dans les Sundarbans), en Nouvelle Guinée, à Bornéo, aux Philippines, et d'autres îles d'Indonésie et d'Océanie (Salomon, Vanuatu). Les scientifiques ont récemment découvert que le crocodile marin utilisait les courants océaniques pour rallier les autres îles. C'est de cette manière qu'il est parvenu à coloniser un si vaste territoire.

Comportement du crocodile marin

Bien que généralement léthargique, c'est probablement le Crocodilien le plus agressif qui soit. C'est un chasseur nocturne opportuniste. Il capture tout ce qui lui tombe sous la dent, mais lorsque les conditions ne sont pas favorables, il peut rester plusieurs mois sans se nourrir. Sa réputation de mangeur d'hommes n'est pas usurpée car de nombreuses attaques lui sont attribuées. Le crocodile est autant à l'aise dans l'eau de mer que dans l'eau douce. Cette adaptation lui a permis de coloniser presque toutes les côtes et les îles de l'Asie du Sud-Est et d'Indonésie. Il était également présent à Madagascar et le long de la côte africaine où il s'est mélangé au crocodile du Nil.

Reproduction du crocodile marin

La femelle est mature vers 12 ans lorsque sa taille atteint environ 2,50 mètres. Après la gestation qui correspond à la saison des pluies, elle pond de 25 à 90 œufs dans un trou creusé dans le sable et recouvert de débris végétaux. Cet abri peut atteindre un mètre de haut sur presque deux de diamètre. La femelle monte une garde attentive à proximité et charge tout intrus qui tenterait de le piller. En effet, les prédateurs sont nombreux. Parmi eux, les varans et les aborigènes. Mais les averses diluviennes détruisent de nombreux nids et la mortalité est élevée. Les œufs éclosent au terme de trois mois d'incubation. Les petits bénéficient de la protection des parents durant plusieurs années.

Régime alimentaire du crocodile marin

Très opportuniste, le crocodile marin a un éventail de proies très varié. Les petites proies et les Poissons constituent une part importante de son régime, surtout chez les jeunes, mais l'adulte peut capturer des proies plus grosses telles que singes, kangourous, sangliers, varans, tigres parfois, buffles et même requins.

Menaces sur le crocodile marin

À l'exception des populations australiennes, indonésiennes et papouasiennes, le crocodile est inscrit à l'Annexe I de la CITES. La chasse et le braconnage sont des activités courantes compte tenu de la valeur de la peau, mais la principale menace est la destruction de son habitat.

Actualités du crocodile marin

Les populations actuelles de Crocodylus porosus vivent principalement en Mélanésie, bien qu'on en trouve également dans le sous-continent indien. Les scientifiques ont récemment résolu le mystère de la colonisation des territoires du Sud du Pacifique par l'animal en équipant vingt-sept spécimens d'émetteurs récepteurs. Ils ont ainsi découvert que le crocodile de mer avait une parfaite connaissance des courants marins, des coefficients de marée et des vents, et ils l'ont surpris en train de « surfer » sur les courants de surface pour se déplacer. L'un d'entre eux a ainsi parcouru 590 kilomètres en haute mer pendant une période de 25 jours, et un autre 411 kilomètres sur 20 jours dans des conditions hydrodynamiques plus que délicates. Cette aptitude explique comment le Crocodilien a pu se disperser en des endroits aussi éloignés les uns des autres.

Sources : radio-canada. Le résultat de ces observations a été publié dans le Journal of Animal Ecology par le Dr Hamish Campbell de l'Université du Queensland.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi