Santé

L'hepcidine, sa nature, sa production, son action

Dossier - Hepcidine - Le métabolisme du fer et ses maladies
DossierClassé sous :médecine , hepcidine

-

La découverte en 2001 du rôle de l'hepcidine par les chercheurs français a abouti à une révolution scientifique dans le domaine de l'homéostasie du fer et de ses maladies. Dossier complet sur le rôle du fer dans l'organisme et sur celui de l'hepcidine, cette molécule tant recherchée depuis 40 ans.

  
DossiersHepcidine - Le métabolisme du fer et ses maladies
 
La production d'hepcidine est :

- augmentée par l'inflammation et la surcharge en fer quand celle-ci n'est pas due à une hémochromatose.
- diminuée par les anémies, le manque d'oxygénation et par l'inactivation du gène HFE, responsable de la grande majorité des hémochromatoses héréditaires chez l'homme.
- En cas d'anémie et de surcharge en fer, c'est le signal inhibiteur de l' anémie sur la production d'hepcidine qui l'emporte.

Les surcharges en fer sont dues, à une hyperabsorption déréglée de fer par le duodénum, soit primitive (hémochromatoses héréditaires), soit secondaire à des anémies chroniques. Dans toutes ces situations, une production diminuée d'hepcidine est impliquée. De plus, les transfusions sanguines à répétition nécessitées par les anémies chroniques aggravent la surcharge en fer. En cas de surcharge, la quantité de fer de l'organisme peut être multipliée par un facteur de 10 à 20.