Le Papillomavirus est une maladie sexuellement transmissible. © Jacob Lung, Fotolia
Santé

Papillomavirus humain : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :Virus , Sexualité , infection sexuellement transmissible

Le Papillomavirus humain ou PVH (HPV pour Human papillomavirus en anglais) est un virus à ADN bicaténaire, circulaire de la famille des Papillomaviridae. Très résistant dans l'environnement, il se transmet par voie cutanée et il est responsable d'infections sexuellement transmissibles.

Les différents types d’infection à Papillomavirus humain

Il existe 200 génotypes connus. Le plus souvent l'infection est asymptomatique et disparaît spontanément. Les types d'HPV à « faible risque » (HPV6 et HPV11) induisent des maladies bénignes tels que des condylomes, petites verrues très contagieuses et récidivantes. Sous forme d'excroissances, isolées ou en grappe, ces lésions se situent sur les marges anales et les parties génitales (prépuce et gland chez l'homme, vulve et col de l'utérus chez la femme). Aucun traitement par voie orale n'existe actuellement mais certaines techniques en application locale (chimique, laser) permettent leur destruction.

Les types d'HPV à « haut risque » (HPV16 et HPV18) sont des virus oncogènes et représentent 70 % des cancers du col utérin. Dans ce cas, la présence persistante du virus modifie les cellules du col de l'utérus provoquant des anomalies qui peuvent évoluer en lésions précancéreuses voire en cancer en l'absence de traitement.

Reproduction en 3D du Papillomavirus HPV16, hautement cancérigène. © Opabigia Regalis, Wikipedia Common CC by-sa 4.0

Caractéristiques du Papillomavirus humain

Sur le plan structural, ce sont de petits virus (52 à 55 nm de diamètre) possédant une capside icosaédrique (forme géométrique composée de 20 côtés, chacun composé d'un triangle équilatéral). Ce sont des virus non enveloppés qui résistent très bien à l'environnement. Tous les Papillomavirus contiennent un génome à ADN double brin (8.000 bases) codant pour des protéines précoces à fonction régulatrice (E1 et E2) et transformante (E6 et E7) et pour des protéines tardives (L1 et L2) impliquée dans la formation de la capside.

Les cellules cibles du HPV sont les cellules souches des tissus épithéliaux malpighiens (peau, muqueuse). Les étapes du cycle de multiplication virale sont étroitement liées à la différenciation des cellules épithéliales. L'entrée cellulaire se fait par endocytose. Le maintien et la réplication de l'ADN viral s'effectuent dans le noyau des cellules basales de l'épithélium. Puis la production de nouveau ADN viral et la synthèse des protéines de la capside s'effectuent dans les couches supérieures de l'épithélium infecté. L'assemblage comme la libération du virion mature se fait dans les cellules squameuses de kératine.

Mécanisme de carcinogenèse

La production d'HPV est liée au programme de différenciation des kératinocytes. Dans les condylomes, les papillomes et les dysplasies légères à modérées, l'ADN viral reste sous forme d'épisome (molécule d'ADN pouvant se répliquer de façon autonome) et la production de virions s'observe dans les couches supérieures de l'épithélium infecté.

Dans les cas de cancers et dysplasie de haut grade, E6 et E7 sont exprimées dans l'ensemble de l'épithélium infecté et aucun virion n'est produit. L'ADN viral est alors intégré de façon aléatoire dans les chromosomes de la cellule hôte. La protéine E6 bloque l'apoptose cellulaire et la protéine E7 induit la prolifération cellulaire.

Le développement d'un cancer est un processus rare et lent associé à une infection d'HPV à « haut risque » impliquant plusieurs étapes sur une durée de 15 ans et plus. Seule la vaccination pratiquée avant le début de la vie sexuelle permet une protection. Elle est recommandée depuis janvier 2021 pour toutes les filles et les garçons âgés de 11 à 14 ans.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !