Utérus rétroversé : est-ce que c’est grave ? © bsd555, Fotolia

Santé

Qu'est-ce qu'un utérus rétroversé et quelles sont les conséquences ?

Question/RéponseClassé sous :organe , anatomie génitale , utérus rétroversé

Certaines femmes ont un utérus orienté vers l’arrière. Faut-il s’en inquiéter ? Quelles en sont les causes et quels sont les effets sur la santé ?  

L’utérus est l’organe servant à accueillir le foetus. Il est situé dans la cavité pelvienne, entre la vessie et le rectum. La plupart du temps, l’utérus est antéversé, c’est-à-dire qu’il est basculé vers l’avant et repose sur la vessie. Mais, chez 20 % à 25 % des femmes, il est basculé vers l’arrière en direction du rectum. Il ne s’agit absolument pas d’une pathologie, mais d’une simple différence anatomique. Ce positionnement peut être naturel, c’est-à-dire que l’utérus a pris cette position au cours du développement, ou survenir à la suite d’un événement (déchirure obstétricale lors de l’accouchement, fibrose ou endométriose…). Il est alors réversible. Il ne semble pas, en tout cas, que soit une caractéristique héréditaire.

Dans 75 % à 80 % des cas, l’utérus (au milieu) est positionné vers l’avant, reposant sur la vessie. Quand l’utérus est rétroversé, il est dirigé à l’arrière ver le rectum. © C.D, dianacreativa, Fotolia

Utérus rétroversé et douleurs

Un utérus rétroversé n’a rien de pathologique et n’entraîne a priori aucune conséquences pour la santé. Il semblerait toutefois que les douleurs menstruelles soient plus fréquentes chez les femmes ayant un utérus rétroversé. Il est aussi possible de ressentir de douleurs lors des rapports sexuels, le pénis venant buter contre le col de l’utérus, particulièrement sensible. C'est notamment le cas lors de pénétration profonde, favorisée par certaines positions. Mais aucune étude scientifique n’a permis de confirmer ces deux points et les douleurs peuvent provenir d’autres facteurs.

Utérus rétroversé et contraception

Un utérus rétroversé n’empêche absolument pas la pose de stérilet ni l’utilisation de tampons. Il n’empêche pas le sang de s’écouler comme peuvent le croire certaines et ne provoque pas non plus de règles plus abondantes.

Utérus rétroversé et accouchement

Même si l’utérus est tourné vers l’arrière, il va naturellement se redresser entre la 12e et la 14e semaine de grossesse. Si ce n’est pas le cas, une simple manoeuvre par voie vaginale va pouvoir corriger la position. Dans de rares cas, le médecin devra procéder à une césarienne mais ce n’est pas plus fréquent que chez les autres femmes. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi