Une translocation réciproque entre chromosomes non homologues conduit à un échange de matériel génétique. © meletver, Fotolia

Santé

Translocation

DéfinitionClassé sous :génétique , translocation , centromère
 

La translocation, en biologie, décrit deux mécanismes :

  • une étape lors de la synthèse des protéines, lorsque le ribosome se décale de trois nucléotides vers l'extrémité 3' de l'ARN messager. L'ARNt qui ne porte plus d'acide aminé est expulsé, tandis que l'ARNt associé à la chaîne peptidique change de place dans le ribosome, passant du site A au site P. Cette phase prépare le ribosome à la suite de l'élongation. La translocation utilise un facteur d'élongation, qui s'associe au ribosome avec du GTP, qui sera hydrolysé en GDP + Pi ;
  • un échange de segments entre deux chromosomes non homologues.
Une translocation entre les chromosomes 9 et 22 peut conduire à la fusion des gènes bcr et abl sur un chromosome « de Philadelphie », conduisant à un risque de leucémie myéloïde chronique. L’apparition du chromosome de Philadelphie est une anomalie génétique acquise et non héréditaire. © meletver, Fotolia

La translocation responsable d’anomalies chromosomiques

On distingue deux types de translocations touchant les chromosomes dans l'espèce humaine :

  • la translocation réciproque : deux chromosomes non homologues échangent du matériel génétique. Comme l'échange est en général équilibré, toute l'information génétique est souvent présente. Mais des problèmes seront rencontrés lors de la formation des gamètes car les chromosomes homologues ont du mal à s'apparier. Lors d'une translocation chromosomique, un proto-oncogène peut devenir oncogène et favoriser l'apparition de tumeurs. Ainsi, 95 % des patients souffrant d'une leucémie myéloïde chronique ont une translocation réciproque entre les chromosomes 9 et 22 ;
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Un nanorobot qui fabrique des protéines  Un nanorobot moléculaire peut assembler des acides aminés en s’inspirant des ribosomes, ces organites cellulaires qui synthétisent les protéines. Un anneau équipé d’un bras réactif assemble les molécules comme des perles.