Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un nanorobot qui fabrique des protéines Un nanorobot moléculaire peut assembler des acides aminés en s’inspirant des ribosomes, ces organites cellulaires qui synthétisent les protéines. Un anneau équipé d’un bras réactif assemble les molécules comme des perles.

Un ARNt est une courte moléculemolécule d'ARNARN, de structure complexe, qui joue un rôle fondamental dans la synthèse des protéinesprotéines. La molécule d'ARNt compte environ 80 nucléotidesnucléotides ; elle est repliée sur elle-même, formant une structure tridimensionnelle grâce à des liaisons hydrogèneliaisons hydrogène. Si on aplatit artificiellement cette molécule, elle apparaît en forme de croix avec trois boucles et quatre régions double brin (voir schéma ci-dessous).

Structure d’un ARNt associé à un ARNm (en bas). © designua, Fotolia

Structure d’un ARNt associé à un ARNm (en bas). © designua, Fotolia

Pendant l'étape de traduction, la cellule fabrique un polypeptidepolypeptide à partir des informations présentes sur un ARNm ou ARNmessager. Cet ARNmARNm comprend une succession de codonscodons, des triplets de nucléotides qui codent pour un acide aminéacide aminé précis. L'ARNt est la molécule qui va associer à chaque codon un acide aminé parmi les 20 possibles. L'ARNt possède un anticodon, un triplet de bases complémentaires du codon présent sur l'ARNm. Par exemple, le codon UUU correspond à l'acide aminé phénylalaninephénylalanine. Il sera reconnu par un ARNt possédant l'anticodon AAA. Il existe donc une diversité de molécules d'ARNt.

Le rôle de l’ARNt dans la traduction

Lors de la traduction, quand elle arrive vers le ribosome, la molécule d'ARNt porteporte déjà l'acide aminé attaché à son extrémité 3'OH. Une fois dans le ribosomeribosome, cet acide aminé est alors transféré à la protéine en cours de synthèse. Une fois que l'acide aminé est incorporé à la chaîne polypeptidique en constructionconstruction, l'ARNt est libéré.

Dans le cytoplasmecytoplasme, il peut se recharger avec un nouvel acide aminé. C'est l'enzymeenzyme aminoacyl-ARNt synthétase qui catalysecatalyse la liaison de l'ARNt à son acide aminé, une réaction qui nécessite l'hydrolysehydrolyse de l'ATPATP. À cause des différents ARNt possibles, il existe aussi une diversité d'enzymes aminoacyl-ARNt synthétases. Par exemple, une séryl-ARNt-synthétase fixe l'acide aminé sérinesérine sur un ARNt.