Le chien est un bon sujet d’étude pour les scientifiques. Et régulièrement, ils nous apprennent des choses que nous ne savions pas. © adogslifephoto, Adobe Stock
Planète

Chiens : 10 choses que vous ne savez pas encore

Question/RéponseClassé sous :chien , relation chien-homme , domestication du chien
 

Depuis des dizaines de milliers d'années, il y existe entre les chiens et les humains, un lien particulier. Qui nous pousse parfois à croire que nous connaissons tout de notre meilleur ami. Mais régulièrement, les chercheurs nous en apprennent un peu plus sur son comportement, sur son intelligence et sur ses capacités.

Vous croyez tout savoir sur votre chien ? Détrompez-vous ! Il vous reste pas mal à apprendre sur lui. Et cela vous aidera peut-être à vivre encore un peu plus intensément votre relation avec votre meilleur ami.

Voici donc quelques-unes des dernières découvertes des scientifiques.

Quelques 30.000 ans que le chien est notre meilleur ami

Avant d’en arriver là, il a fallu passer par une étape de domestication qui semble avoir débuté il y près de 30.000 ans. © fesenko, Adobe Stock

En février 2020, des chercheurs de l’université de l’Arkansas (États-Unis) ont étudié de près les régimes alimentaires d'animaux entre chiens et loups. En s'appuyant sur des dents fossilisées. De quoi, selon eux, dater un peu mieux le moment où le chien est devenu le meilleur ami des hommes. Cela remonte à au moins 28.500 ans !

Et dans son livre Dog is love, Clive Wynne, directeur du laboratoire des sciences canines de l'université de l'État d'Arizona (États-Unis), présente notre ami le chien comme un hypersociable à l'instinct grégaire surdéveloppé. Un grand sentimental possiblement génétiquement programmé pour ça.

Votre chien est peut-être plus vieux que vous le croyez

Oubliez la règle de la multiplication par sept pour estimer l’âge humain de votre chien. © Cavan, Adobe Stock

Dans le courant de l'année 2020, des chercheurs de l’université de Californie (États-Unis) ont fait tomber un mythe. Nos chiens ne vieillissement pas de sept ans pour chaque année humaine passée. Pour calculer l'équivalent humain de l’âge de votre chien, il va désormais falloir dégainer une formule un peu plus compliquée que la fameuse multiplication. Cette formule, la voici :

âge équivalent humain = 16 x ln (âge en années de chien) + 31

où ln représente le logarithme népérien

En d'autres mots, au début de leur vie, nos chiens vieillissent bien plus rapidement que nous. À seulement 2 ans, ils auront déjà dépassé l'équivalent humain de la quarantaine ! Mais ensuite, leur vieillissement ralenti. Vers 10 ans, ils n'auront pas atteint plus de l'équivalent humain de 70 ans.

Votre chien aussi connait la crise d’adolescence

Comme votre adolescent, votre chien peut se montrer non coopératif à un certain âge. © Dusko, Adobe Stock

Vous l'avez peut-être remarqué. À l'âge de huit mois environ, votre chien a commencé refuser d'obéir à vos ordres. Normal, disent des chercheurs de l'université de Newcastle (Royaume-Uni). La crise d'adolescence, ce n'est pas réservé à nos enfants. Nos chiens aussi en sont victimes. Et un peu plus encore s'ils vivent une relation insécure avec leurs compagnons humains. Ainsi, depuis des travaux menés en 2020, les scientifiques recommandent d'éviter de punir ou de vous éloigner de vos chiens à cette période. Cela pourrait entraîner des troubles du comportement problématiques par la suite.

Votre chien comprend ce que vous lui dites

La communication entre humains et chiens n’est pas toujours simple. © lunamarina, Adobe Stock

Lorsque vous dites « chat » à votre chien, il se dresse et court vers la fenêtre. Mais pourquoi ? Simplement parce que ce mot l'appelle à éveiller son attention ? Ou parce qu'il représente pour lui le petit animal poilu qui vient le narguer depuis le jardin ?

Selon une étude menée en 2018 par des chercheurs de l’université d’Emory (États-Unis), nos chiens jouissent au moins d'une représentation neurale rudimentaire de la signification des mots. Ils comprennent donc ce que nous leur disons. Et semblent même avides d'apprendre de nouveaux mots... probablement simplement parce qu'ils sentent que ça nous fait plaisir !

D'autres scientifiques se sont intéressés à la manière dont nous comprenons nos chiens. Conclusion : si certaines émotions canines comme la colère ou la joie sont bien identifiées par les humains, d'autres restent plus difficiles à lire. Sauf pour ceux qui ont grandi dans un environnement « dog friendly ».

Tous les chiens comprennent les hommes

Il suffit à nos chiens de nous observer pour décrypter la signification de nos gestes. © iJana Behr, Adobe Stock

En janvier 2020, des chercheurs ont montré que même des chiens errants sont capables de comprendre la gestuelle humaine. Environ 80 % des chiens non entraînés impliqués dans leur étude ont suivi avec succès les gestes de pointage vers un endroit spécifique. Des résultats qui suggèrent que les chiens peuvent apprendre la signification d'une gestuelle uniquement en observant les humains. Et pourquoi pas, aider à désamorcer les conflits entre nous et les chiens errants.

Mais votre chien reconnait votre voix

Votre chien distingue votre voix de celle d’un inconnu. © ivanmateev, Adobe Stock

En meilleur ami qui se respecte, votre chien est capable de reconnaître votre voix, par son seul son. Des chercheurs de l’université du Sussex (Royaume-Uni) en ont dernièrement fait la preuve. Ils ont filmé des chiens en train d'écouter différents locuteurs prononçant une série de mots aux sonorités similaires. Les chiens ont reconnu les mots, ignorant les différences entre les locuteurs. En revanche, ils ont très bien fait la différence entre la voix de personnes inconnues et celle de leur humain.

Votre chien est bon pour votre santé

Parce qu’il nous encourage à faire des activités physiques régulières, notre chien est bon pour notre santé. © iSoloviova Liudmyla, Adobe Stock

Deux études publiées fin 2019 suggèrent que partager sa vie avec un chien est bon pour la santé. La santé cardiovasculaire en particulier. Les données combinées de plusieurs millions de patients montrent en effet que le risque de mortalité toutes causes confondues est réduit de 24 % pour ceux qui vivent avec un chien et de 65 % parlant spécifiquement du risque de mourir d'une crise cardiaque. Même ceux qui ont souffert de problèmes cardiovasculaires sont quelque 30 % moins susceptibles d'en décéder.

Votre chien, un parfait anxiolytique

Partager sa vie avec un chien aide à réguler son anxiété. © WavebreakMediaMicro, Adobe Stock

De nombreuses études l'ont déjà évoqué. Et une autre encore en 2019 : la compagnie d'un chien aide à contrôler l'anxiété. Dans les services d'urgence, notamment. Caresser un chien permet à ceux qui attendent dans la souffrance et le doute de réduire leur anxiété, leur fréquence cardiaque et leur pression artérielle. Cela augmente aussi la production de dopamine, un neurotransmetteur du bien-être.

Votre chien peut vous diagnostiquer une maladie

Toujours dans le domaine de la santé, votre chien peut aussi se transformer en agent de détection d'une maladie. Un diabète, un cancer, une allergie sévère. Et même, semble-t-il, le coronavirus. Tout simplement grâce à la sensibilité incroyable de leur nez. Des preuves tangibles manquent encore, mais l'odorat développé de nos chiens, en effet, serait capable de capter les signatures chimiques de nombreuses maladies.

Rappelons en effet qu'une étude récente a montré nos chiens sont capables de déceler une odeur dans un milliardième de cuillère à café. Ainsi en plus de diagnostiquer des maladies, un chien peut aussi identifier, par exemple, des traces de liquides inflammables dans les débris d'un incendie.

Pourquoi le nez de votre chien est-il si froid ?

Votre chien a le nez froid ? C’est pour mieux détecter les sources de chaleur dans son environnement. © Javier brosch, Adobe Stock

Et toujours parlant de nez, vous vous êtes certainement déjà demandé pourquoi celui de votre chien... est froid. Une question de régulation thermique pour ces animaux qui n'ont que très peu de glandes sudoripares ? En mars 2020, des chercheurs ont proposé une nouvelle explication. Les chiens se serviraient de leur nez comme d'un détecteur de chaleur ultra-sensible. Un héritage de son passé de chasseur qui lui permet de détecter des sources de chaleur parfois faibles -- comme de petits mammifères -- à environ 1,5 mètre de distance.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !