La République dominicaine a tant à offrir, loin du tourisme de masse : une telle biodiversité dans un si petit pays ! En s’éloignant des sentiers battus, c’est une nature vierge à portée de main. La playa La Playita, à l’extrême pointe de la péninsule de la baie de Samaná, reste peu fréquentée. Elle est située à 15 minutes de marche du petit village de pêcheurs, Las Galeras, dont l’authenticité a été préservée. Ici, pas d’hôtels « All inclusive » mais déguster une langouste ou les spécialités locales grillées sur un feu de bois, les pieds dans l’eau, n’est-il pas le seul et vrai luxe ? Ici, Antoine en République dominicaine. © Antoine, tous droits réservés

Planète

Voyage en République dominicaine avec Antoine et loin des clichés

PhotoClassé sous :Voyage , Grandes Antilles , île Hispaniola

La République dominicaine fait partie des Grandes Antilles et occupe les deux tiers de l'île Hispaniola, l'autre tiers est occupé par la République haïtienne. Longue d'environ 400 kilomètres et large de 300 kilomètres, elle baigne, d'un côté dans l'océan Atlantique et de l'autre, dans la mer des Caraïbes. L'île a été découverte par Christophe Colomb en 1492. Cette ancienne colonie espagnole est devenue un état indépendant depuis 1821 et a conservé de nombreux témoignages de son passé dont la langue. Le pays compte aujourd'hui 10 millions d'habitants dont environ 75 % de sa population est urbaine. L'économie est essentiellement tournée vers l'agriculture et le tourisme qui a connu un développement spectaculaire depuis une quinzaine d'années tout en contenant la construction de grands complexes hôteliers. Au sud de l'île, sa capitale, Saint-Domingue (3 millions d'habitants) est la plus ancienne ville du Nouveau Monde.

Si l'île offre généreusement 1.500 kilomètres de littoral et quelque 600 kilomètres de plages paradisiaques, elle possède bien d'autres atouts, notamment au nord et à l'intérieur de l'île, où vallées et plateaux se succèdent. Les plaines fertiles et les hauts plateaux accueillent des champs et des plantations de canne à sucre, de café et de bananes. Dans la vallée du Cibao y sont cultivés les meilleurs tabacs du monde ; ce qui n'a pas échappé à la manufacture Davidoff qui s'y est installée dans les années 1990 pour fabriquer ses célèbres cigares. Le centre de la République dominicaine, traversé par la Cordillère centrale, est la partie la plus humide. La région de Jarabacoa est parcourue par trois rivières et attire les amateurs de rafting ou de canyoning et les passionnés de nature. Pour la constance de ses douces températures, l'intérieur de l'île est un jardin d’Éden propice à l'arboriculture et l'horticulture (Festival des fleurs en juin). Ce qui en fait une zone écotouristique très appréciée pour son rythme de vie authentique.

Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !