Planète

L'Odyssée Sibérienne de Nicolas Vanier

PhotoClassé sous :développement durable , grand froid , sibérie

Lac Baïkal - Moscou : 8000 km ; c'est le périple qu'a entrepris Nicolas Vanier (auteur du film le "Dernier Trappeur") et ses dix chiens en décembre 2005. C'était une grande marche dans la blancheur immaculée des vastes espaces sauvages de Sibérie, l'arrivée ayant eu lieu fin mars 2006, à la fin de l'hiver le plus froid de la planète sur la très symbolique Place Rouge de Moscou. Ici encore, fidèle à ses convictions, Nicolas Vanier a sensibilisé l'opinion publique au travers de cette aventure incroyable, car il faut agir et vite pour préserver ce que les indiens appellent " notre mère à tous" : cette si belle Terre. Disparition des espèces, menaces sur la biodiversité, déforestation, réchauffement climatique, autant de thèmes qui ont été développés au cours de l'Odyssée Sibérienne au travers de partenariats avec le WWF, l'ADEME et le CRDP de Paris. Cette expédition était placée sous le thème de l'éducation à l'environnement pour un développement durable.