Sciences

Christophe Colomb a-t-il fondé des villes en Amérique ?

Question/RéponseClassé sous :Époque moderne , Homme , Renaissance

Au cours de ses voyages, Christophe Colomb a découvert de nombreuses îles des Caraïbes. Il y a fondé un certain nombre de villes.

Santiago de los Caballeros est l'une des villes fondées par Christophe Colomb. © Lacreta, Wikimedia Commons, cc by sa 3.0

Les villes d'Amérique fondées par Christophe Colomb

C'est sur l'île d'Hispaniola (aujourd'hui Saint-Domingue) que Christophe Colomb installe une première colonie, lors de son deuxième voyage. Le 2 janvier 1494, il fonde La Isabela, qui se trouve aujourd'hui près de Puerto Plata, en République dominicaine. Mais la ville est bientôt abandonnée en raison des vents violents et des épidémies. Seules quelques ruines subsistent aujourd'hui. La même année, les Espagnols fondent la ville de Concepción de La Vega, qui compte aujourd'hui plus de 220.000 habitants. En 1495, Christophe Colomb fonde Santiago de los Trenta Caballeros (aujourd'hui Santiago de los Caballeros), qui est la deuxième ville de République dominicaine, avec plus de 690.000 habitants.

Saint-Domingue, site de peuplement espagnol

Après l'échec de La Isabela, le frère de Christophe Colomb, Bartolomeo, fonde une ville nommée Nueva Isabela, le 4 août 1496, sur les rives du fleuve Ozama. La ville est reconstruite sur l'autre rive après sa destruction par un cyclone, avec la particularité d'être structurée en damier. Elle est baptisée Santo Domingo de Gúzman. En 1508, Santo Domingo devient le siège de la vice-royauté des Amériques. Le fils de Christophe Colomb, Diego, succède à son père en tant que gouverneur des Indes. Dotée d'une université et de chantiers navals, la ville se développe au XVIe siècle grâce au succès de la culture de la canne à sucre, et devient la capitale de la République dominicaine.

À savoir

En décembre 1492, Christophe Colomb établit le fort de La Navidad avec les débris de la Santa Maria, qui s'est échouée sur les récifs. Avant de rentrer en Espagne, Colomb laisse 39 hommes sur place. Ils seront tués par les indigènes et le fort sera incendié.

Cela vous intéressera aussi