Planète

La forteresse Ozama, à Saint-Domingue

Diaporama - Voyage en République dominicaine avec Antoine et loin des clichés
PhotoClassé sous :Voyage , Grandes Antilles , île Hispaniola
La forteresse Ozama, à Saint-Domingue
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Incluse dans la zone coloniale de Saint-Domingue, voici la forteresse Ozama, construite entre 1501 et 1505, sous la gouvernance de Nicolás de Ovando, soldat et noble espagnol, gouverneur de l'île de 1502 à 1509. Érigée à l'embouchure de la rivière Ozama pour protéger la ville des attaques de pirates, elle est l'une des premières édifications militaires européennes en Amérique. D'un style médiéval, son donjon principal, la tour de l'Hommage, mesure 18 mètres de haut et ses murs, deux mètres d'épaisseur. Les embrasures et les deux rangées de canons subsistants, rappellent le passé houleux des corsaires et autres flibustiers. La République dominicaine a servi de point d'ancrage pour partir à la conquête des terres américaines.

Dans les années trente, et jusque dans les années 1960, la forteresse servit de prison. On y accède toujours par la Calle las Damas, première rue du Nouveau Monde. Aujourd'hui, la cour s'est transformée en jardin paisible où repose la statue de Don Gonzalo Fernandez de Oviedo, l'un des tout premiers chroniqueurs, témoin de la présence des Espagnols, à qui l'on attribue la première histoire de l'Amérique (Histoire naturelle des Indes) ainsi que des descriptions très précises de la faune et de la flore. Rappelons que Christophe Colomb pensait avoir atteint les Indes par la route de l'Ouest.

© Antoine, tous droits réservés