Magnifique lac naturellement rose situé à Torrevieja, Espagne. © iAmTasweer, Adobe Stock
Planète

Comment une lagune en Argentine a viré au rose vif

ActualitéClassé sous :Pollution aquatique , lac , poisson

La semaine dernière, une lagune en Argentine a pris une teinte rose vif, loin d'être naturelle. Pour cause, le rejet dans l'eau des déchets de l'industrie poissonnière, fortement développée dans la région.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview 2/5 : la pollution de l'eau est très diversifiée  L’eau est une denrée que nous consommons quotidiennement. Elle est essentielle à notre survie, mais sa qualité est inégale à l'état naturel. Philippe Hubert, directeur des risques chroniques de l’Ineris, nous parle des polluants qui peuvent être véhiculés par l’eau. 

Le spectacle a beau être joli, les raisons le sont moins... Ce n'est pas la nature qui a coloré en rose la lagune de Corfo, située en Patagonie, au sud de l'Argentine. Sur la planète, il existe une variété de lacs qui ont adopté par eux-mêmes une teinte unique, causée par les sédiments ou par les micro-organismes qui y vivent, par exemple des cyanobactéries ou des algues.

L'industrie de pêche, fautive

Ici, c'est un produit chimique qui est tenu responsable : le sulfite de sodium. Ce sel dont la formule est Na₂SO₃ sert souvent en tant qu'agent de conservation antibactérien, et il est entre autres utilisé par des usines de poisson, notamment pour le stockage des crevettes avant leur exportation. Ce produit chimique a contaminé le fleuve de Río Chubut, qui traverse la province de Chubut d'ouest en est, naissant dans la Cordillère des Andes pour se jeter dans l'océan Atlantique.

Río Chubut, fleuve traversant la province de Chubut en Argentine. © Marcelo, Adobe Stock

Les autorités ont autorisé les usines à déverser leurs déchets liquides dans la lagune de Corfo, mais d'après l'ingénieur en environnement et virologue Federico Restrepo, la loi dit qu'ils doivent d'abord être traités. Et ce n'est pas la première fois que la lagune vire au rose. La région est un pôle important pour l’industrie de pêche, qui crée beaucoup d'emplois dans les alentours. Normalement, les compagnies devraient apporter leurs déchets à une usine de traitement avant de s'en débarrasser. 

Apparemment, la couleur ne causerait pas de dommages et devrait bientôt s'estomper, sauf que le fait que toute une lagune vire à une couleur rose aussi vive, et pas pour la première fois, démontre que les produits chimiques ne sont pas bien gérés par les usines et par les autorités. En plus du coloris, une odeur nauséabonde plane aux alentours et les insectes prolifèrent, d'après les dires des habitants locaux. 

La pollution des eaux pose aujourd’hui problème, le phénomène vaste et complexe comporte de nombreux risques : des maladies, une nuisance à l'équilibre des écosystèmes, des perturbations endocriniennes, et bien d'autres.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !