Planète

Les ruines de l'hôpital de San Nicolas de Bari

Diaporama - Voyage en République dominicaine avec Antoine et loin des clichés
PhotoClassé sous :Voyage , Grandes Antilles , île Hispaniola
Les ruines de l'hôpital de San Nicolas de Bari
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

L'hôpital San Nicolas de Bari s'est construit en 1503 sur l'ordre de Nicolás Ovando, gouverneur de l'île. S'inspirant à la fois du style gothique et de la Renaissance italienne, l'hôpital pouvait accueillir 70 patients à l'issue de construction, en 1522. Il faisait partie d'un ensemble architectural religieux, intégrant l'église Notre Dame de l'Incarnation et l'université. Sur deux étages, sa structure en forme de croix, était étudiée pour optimiser la ventilation et faire entrer la lumière. Deux des trois nefs autres étaient dédiées aux soins. Il fut abandonné au XVIIIe siècle et quasi détruit par un ouragan au début du XXe siècle.

Situé dans la zone coloniale classée au patrimoine mondial de l'Unesco, ce quartier historique a vu se construire la première cathédrale (l'Église de Santa María la Menor), la première université (Sant-Thomas d'Aquin), la première douane, le premier hôpital. Saint-Domingue a été le siège des premières institutions et le lieu des premières rencontres interculturelles, entre langues autochtones, européennes et africaines. Le Nouveau Monde a pris naissance, ici, dans l'actuelle Saint-Domingue, fondée en 1498.

C'est encore ici que s'est répandue l'évangélisation mais aussi qu'ont été édictées les premières lois des Indes (Leyes de Indias), grâce au missionnaire dominicain, Antonio Montesino, qui fut le premier à dénoncer l'esclavagisme et à œuvrer pour les droits naturels et fondamentaux des autochtones.

© Antoine, tous droits réservés