Planète

San Francisco, chronologie historique

Dossier - Voyage en Californie, la quintessence de l’Amérique
DossierClassé sous :USA

-

Récit d'un voyage initiatique en Californie, des grands séquoias de la côte Ouest en passant par la ville de San Francisco, la Vallée de la mort, le désert de Mojave ou encore la navette spatiale Endeavour.

  
DossiersVoyage en Californie, la quintessence de l’Amérique
 

Ville ouverte, sympathique, tolérante et cosmopolite, San Francisco a une courte histoire, 250 ans, mais a tout de la ville mythique. Le Golden Gate, le Pier 39, la ruée vers l'or et le fameux et terrible tremblement de terre de 1906 sont autant de sujets incontournables. Nous allons essayer d'en donner un autre éclairage.

Navires anciens du Parc historique national maritime de San Francisco amarrés à Hyde Street Pie. On peut apercevoir dans le fond l'île d'Alcatraz et Angel Island. © Chris J Wood - cc by nc 3.0

Géographie de la baie de San Francisco

La baie de San Francisco est faite de l'estuaire peu profond des fleuves Sacramento et San Joaquin venant de Sierra Nevada. Plus précisément, les fleuves arrivent dans la baie de Suisun, qui, par le détroit de Carquinez, rejoint Napa River dans la baie de San Pablo. Celle-ci débouche au sud dans la baie de San Francisco. L'ensemble constitue ce qu'on appelle « la baie de San Francisco » et couvre une superficie de 10.401 km2, tout compris, petites baies, marais, etc. 

Vue satellite de la baie de San Francisco. © USGS - Domaine public

La région est renommée pour sa complexité, composée d'au moins six sortes de terrains : continental, fond marin, arc insulaire, etc., soumis à la tectonique des plaques. On y trouve des roches sédimentaires de calcaire, de grès et de schistes, des serpentines, du charbon et des roches magmatiques, ainsi que des fossiles de mammifères datant du Pléistocène.

Petite histoire de San Francisco

1769 : L'expédition de Gaspar de Portolà explore la côte californienne et la côte près de San Francisco sans trouver la passe pour entrer dans la baie ; en été, il y a beaucoup de brouillard dans la région.

1776 : Une expédition, arrivant sur la côte ouest, par la terre, découvre la baie de Frisco, y implante un poste militaire nommé San Francisco.

1848 : ruée vers l'or ; après la Georgie en 1830, voici qu'on trouve de l'or à Sutter's Mill à l'est de Sacramento ; 300.000 pionniers vont se ruer ici.

Une gravure de Fort Sutter. © Gleason's Pictorial Drawing Room Companion - Domaine public

Johann August Sutter, Suisse de naissance, arrive à San Francisco en 1839 et se naturalise mexicain pour avoir droit à une terre : en 1840, avec 20.000 ha, il fonde la Nouvelle Helvétie, qui deviendra Fort Sutter, et lui-même sera un des hommes les plus riches du pays.

Le charpentier Marshall découvre de l'or sur ce lieu et déclenche une ruée qui va faire du domaine de Sutter un immense squatt, peuplé de gens issus de toutes les régions du monde... Sutter va fuir, mais n'arrivera jamais à se faire dédommager pour ce pillage en règle. Son fils fonda la ville de Sacramento et son compatriote Blaise Cendrars écrira en 1925 : « L'Or. La merveilleuse histoire du général Johann August Suter ».

San Francisco, juste un village à ce moment-là, va naître dans le chaos de cette ruée, quantité de bateaux arrivant chaque jour après avoir passé le cap Horn. Les embarcations étaient simplement abandonnées dans la baie, tout le monde partant à la recherche de l'or, puis servirent de remblai, beaucoup plus tard, pour assécher certains marais de la baie de Frisco.

Place de Portsmouth, San Francisco, Californie. Daguerréotype. Les panneaux dans l'image incluent : California Restaurant, Book and Job Printing (imprimeur de livres et de cartes), Louisiana, Sociedad, Drugs & Medicines Wholesale & Retail (Médicaments, gros, détail), Henry Johnson & Co, Alta California, Bella & Union, A. Holmes. © Durova - Domaine public

1850 : déjà l'épuisement de l'or se fait sentir ; j'ai trouvé une version numérisée de « Life amongst the Modocs » de Joaquin Miller sur le net, livre qui décrit cette époque de folie. Puis vinrent d'autres ruées vers l'or et, concernant San Francisco, il y eut le départ pour le Klondike en 1897 dont Jack London nous a laissé un récit poignant. Lire à ce sujet sur Futura-Sciences notre dossier : L'or, la magie des alchimistes.

Vue du camp de pêche chinois contre une colline. Motifs de séchage, filets tendus à la mer, et baraques étreignant le rivage. Point de San Pedro, la baie de San Francisco, ca. 1889. © Townsend - Domaine public

1876 : le 12 janvier, John Griffith Wellman [Jack London] naît à San Francisco.

1896 : les Sutro baths sont ouverts au public ; voici ce qu'en dit wikipédia : « Les Sutro Baths était un large complexe de piscines à San Francisco. Ouvert au public en 1896, le plus grand établissement de bains couverts au monde avait été construit en périphérie de la ville face à l'océan Pacifique, par un entrepreneur ancien maire de San Francisco, Adolph Sutro. »

Les bains de Sutro. © PD-US - Domaine public

Le bâtiment brûla en 1966 et fut laissé à l'abandon. Le site fait désormais partie du Golden Gate National Recreation Area. Ils sont maintenant le lieu de séjour de Sutro Sam, une loutre de rivière qui y a élu domicile et les habitants de Frisco sont nombreux à venir dans les ruines pour la voir !

1897 : 14 juillet, le vapeur Excelsior arrive à Frisco avec la nouvelle de l'or du Klondike.

Panoramique du tremblement de terre de 1906 à San Francisco. © Domaine public

1906 : le 18 avril a lieu le grand tremblement de terre (magnitude 7,8) suivi d'un incendie : 700 morts et 250.000 sans-abri.

Grand centre de l'Ouest comptant alors 250.000 habitants, la ville prenait de l'importance avec les relations dans le Pacifique. Tout le monde savait que la métropole était fondée sur une faille mais personne ne maîtrisait, à l'époque, les connaissances en tectonique des plaques pour prévoir un cataclysme pareil, même si on avait déjà connu ici quatre ou cinq tremblements de terre et on savait que le site était dangereux. En 1906, le feu s'est déclaré à cinquante endroits en même temps, l'incendie dura deux jours entiers, ne pouvant être éteint par les pompiers car les conduites d'eau étaient rompues. On a dû dynamiter la plus belle artère de la ville pour protéger ce qui n'était pas touché. Les habitants se sont relevés et, en 1915, l'ouverture de Panama, l'Exposition universelle, et vingt millions de visiteurs redécouvrent la ville debout.

Autoroute Lincoln reliant New York à San Francisco. © Domaine public

1913 : la route Lincoln est ouverte (NY-Frisco) ; la Lincoln Highway est la plus ancienne route transcontinentale d'Amérique.

1915 : Exposition universelle

1927 : Paul Claudel, ambassadeur de France, arrive à Frisco.

1929 : Joseph Strauss, ingénieur, est sélectionné pour construire le Golden Gate.

1930 : le 31 mai, Clint Eastwood naît à Frisco ; Diego Rivera et Frida Kahlo arrivent à Frisco pour travailler sur la peinture murale du building de la Bourse.

1933 : début de la construction du pont de Golden Gate

Le célébrissime Golden Gate Bridge. © BD Soufi - cc by nc 3.0

1945 : conférence de San Francisco : rédaction de la charte des Nations unies qui sera signée par ses membres le 26 juin 1951.

1954 : Marilyn Monroe et John DiMaggio se marient à Frisco.

1965 : le 5 septembre, le terme de « hippie » est appliqué à la contre-culture de Frisco.

1966 : Le Asian Art Museum est ouvert, Janis Joplin arrive à Frisco, les Beatles y donnent un concert.

1968 : concert des Pink Floyd

1989 : le 17 octobre, un séisme fait 12 morts.

2000 : Microsoft dévoile son nouveau système d'exploitation Windows pour PC.

2008 : présentation de l'i-Phone par Steve Jobs, patron d'Apple

2010 : présentation par le même de la tablette multimedia i-Pad

Pier 39 : on peut voir des otaries dans le port de San Francisco, où la ville a construit des plates-formes spéciales pour ces animaux, visibles en haut à gauche sur la photo. © Dimitri Talen - cc by nc 3.0
L'otarie de Californie, Zalophus californianus, se faisant admirer sur les planches de San Francisco. © Christian König