L'utilisation des céramiques techniques dans un grand nombre de domaines d'applications se justifie par la diversité des propriétés offertes par les matériaux utilisés pour la conception de pièces. Quelques exemples de matériaux céramiques techniques : l'alumine : Al203.

Cristal de corindon. © Parent Géry, <em>Wikimedia commons</em>, CC by-sa 3.0

Cristal de corindon. © Parent Géry, Wikimedia commons, CC by-sa 3.0

A - Les nouvelles technologies : matériaux

Dans l'industrie on utilise surtout du rubis de synthèse. Lire à ce sujet sur notre site le dossier "Croissance des mineaux".

- le nitrurenitrure de siliciumsilicium : Si3N4
- le zirconzircon : Zr02 

Image du site Futura Sciences

Zircon © webmineral

- le nitrure d'aluminiumaluminium : AlN
- l'oxyde de magnésiummagnésium : MgO 
- le nitrure de borenitrure de bore : BN 
- le carbure de siliciumcarbure de silicium : SiC 
- les pérovskites 

Image du site Futura Sciences

Sodalite Perovskite © webmineral

Le choix du matériaumatériau dépend des propriétés thermiques, mécaniques et électriques qu'il apporte à la pièce. Il existe d'autres matériaux pour des contraintes moins sévères : 
- Mullite
- Cordiérite
- Stéatite
Et d'autres encore, en plus de ceux déjà cités, dans le biomédical qui utilise les céramiques en chirurgiechirurgie réparatrice et dans le milieu dentaire pour leur biocompatibilité, leur résistancerésistance à l'usure et à la corrosioncorrosion :
- l'hydroxyapatite
- le phosphate tricalcique

B - Les nouvelles technologies : cinq exemples.

--- BAT GRAPHICS, 1995, fabrique des rouleaux d'impression revêtus en céramique et gravés au laserlaser, qui intéressent les imprimeurs, papetiers, cartonniers. Les rouleaux sont recouverts d'une couche de céramique projetée à très haute température sur laquelle les alvéoles, destinées à recevoir l'encre, sont gravées par laser.
L'association de ces deux technologies apporte de nombreux avantages aux utilisateurs : la céramique multiplie la duréedurée de vie des rouleaux par 5 - ce qui permet de diminuer par 2 le coût de fonctionnement de la machine même si ces produits sont plus chers que les rouleaux classiques - et la gravuregravure au laser est d'une finesse nettement supérieure - cette précision permet une qualité d'impression et des économies d'encre.
--- CERLASE, 1998, a basé son développement autour d'une technologie brevetée (PCTPCT) le frittage laser. Ce procédé de marquage par laser de verre, céramique et métaux, permet d'obtenir une traçabilitétraçabilité ou des logos inaltérables.
--- SOFRANCE : traitement des eaux et effluents industriels, développe un savoir-faire unique dans le métier de la filtrationfiltration appliqués à l'airair, l'eau, le carburant, l'huile. Ces filtres sont utilisés dans de nombreux secteurs : l'aéronautique, le spatial, l'industrie, la défense.

Image du site Futura Sciences

Porosite

Les membranes minérales de troisième génération en aluminealumine ou en oxyde de zirconiumzirconium sur support carbonecarbone possèdent une bonne résistance physico-chimique. Elles ont une grande stabilité dans des conditions sévères de fonctionnement. Ces membranes céramiques qui fonctionnent en mode de filtration tangentielle font l'objet de développement et d'optimisation afin d'élargir leur champ d'applicationsapplications.

--- COVIMAG, procédés de métallisation et de brasagebrasage entrant dans la fabrication de composants actifs de l'électronique de puissance haute fréquencefréquence et hyperfréquence. Des procédés de brasage de matériaux permettant l'assemblage métalmétal et composite à matrice céramiquecomposite à matrice céramique autorisent des jonctions étanches au vide pouvant fonctionner à très haute température.
--- LEGRAND est spécialisée dans la réalisation des corps de cartouches fusiblesfusibles en cordiérite. La céramique dans l'appareillage électrique tient une place importante pour ses propriétés d'isolationisolation. La céramique est utilisée en tant qu'isolateur, supports de connexion, supports de bobinagesbobinages et de résistances dans tous les cas où il y a contraintes thermiques.

Image du site Futura Sciences

Four CERIC THERMIC installé chez la société IPA © Drire, Limousin

C - Des implants crâniens en céramique

(Article de Aude OlivierOlivier paru dans le Journal du CNRS no 207 avril 2007- abrégé)
Au CHU de Limoges des chirurgiens opèrent désormais avec de nouveaux implantsimplants crâniens en céramique poreuse, de composition proche de l'os. Alternative aux greffes osseusesgreffes osseuses, cette technique innovante de reconstruction faciale (mâchoire, crânecrâne et face sont concernés) est devenue réalité grâce aux travaux de Thierry Chartier qui a adapté, à la fabrication de pièces céramiques aux formes complexes, une méthode bien connue dans l'industrie, la stéréolithographiestéréolithographie. Dans cette technique, des automatesautomates reproduisent avec une très haute définition des formes tridimensionnelles à partir de fichiers de CAOCAO. Le défi consistait à réaliser des pièces uniques (moule, trop cher). En se basant sur un procédé de plasturgieplasturgie, Thierry Chartier réalise alors quelques échantillons centimétriques : il durcit, grâce à un laser, un mélange de poudre céramique et de résine, puis le place à haute température.

Ces travaux intéressent Christophe Chaput, directeur du Centre de transfert de technologies céramiques (CTTC) de Limoges. La technique est alors exploitée avec des biocéramiques en phosphate de calciumcalcium, qui ont l'avantage d'être bien acceptées par l'organisme. Et après trois années d'études, dans le cadre d'un contrat européen, ils obtiennent les agréments pour tester des implants sur l'homme. À présent, une pièce stérile de plusieurs centimètres est fabriquée en seulement trois jours après que le scannerscanner a été réalisé sur le patient !

Autre exploitation de cette technique, étrangère cette fois au domaine médical : depuis un an, Thierry Chartier collabore avec d'autres laboratoires pour réaliser, avec une précision de dix micromètresmicromètres, des dispositifs hyperfréquences pour la téléphonie ou les satellites. Thierry Chartier, Laboratoire « Science des procédés céramiques et de traitements de surface », Limoges.

Image du site Futura Sciences

Cliquez sur l'image pour l'agrandir et en savoir plus
Domaines application céramique technique

Pour en savoir plus sur les céramiques technologiques et la recherche dans ce domaine d’avenir.

http://www.ceramic-center.com
http://www.cerameurop.com/ceramiques.htm
http://www.verceram.univ-rennes1.fr/umr6512.htm