Sciences

SURE : nouvelle initiative pour la recherche européenne dans l'espace

ActualitéClassé sous :Univers , sure , recherche

L'Agence spatiale européenne (ESA) a présenté, à l'exposition MEDICA 2005, le projet SURE (The International Space Station: a Unique REsearch Infrastructure), qui est une initiative financée par la Commission européenne ouvrant de formidables perspectives pour la recherche dans l'espace ; les principaux bénéficiaires en seront les pays d'Europe orientale, dont les chercheurs et les industriels n'avaient pas accès jusqu'ici à la Station spatiale internationale.

Vue d'artiste de la Station Spatiale Internationale.

Evoluant bien au-delà des contraintes de l'atmosphère terrestre, libérée des effets de la pesanteur, la Station spatiale représente une infrastructure exceptionnelle pour la conduite de travaux de recherche dans des conditions d'impesanteur impossibles à reproduire au sol et pour la mise au point et l'expérimentation de nouveaux produits et de technologies innovantes. Que ce soit dans le domaine des sciences de la vie, de la physique, de la santé ou de l'alimentation, les installations et les ressources disponibles à bord de la Station permettent non seulement aux chercheurs de réaliser des expériences scientifiques inédites, mais offrent également aux entreprises la possibilité d'accroître leur avance sur la concurrence en utilisant l'environnement spatial comme plate-forme pour la recherche appliquée et le développement ou pour des démonstrations technologiques.

Grâce à la coopération instaurée avec la Commission européenne, le projet SURE, d'une durée de 4 ans, permettra à l'ESA d'élargir l'accès à la Station à une plus vaste communauté internationale, priorité étant donnée aux scientifiques des petites et moyennes entreprises (PME) des nouveaux Etats membres de l'Union européenne (UE10), ainsi que de la Roumanie et de la Bulgarie.

"Ouvrir l'accès à l'ISS à des utilisateurs provenant des nouveaux Etats membres de l'UE et des deux futurs Etats adhérents est l'occasion de promouvoir une utilisation plus efficace et un développement accéléré des infrastructure de recherche européenne et constitue une étape supplémentaire dans le renforcement des relations entre l'ESA et l'Union européenne", a déclaré M. Sacotte, Directeur Vols habités, Microgravité et Exploration de l'Agence spatiale européenne.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi