Sciences

Premières applications du LIDAR dans le domaine de l'art

ActualitéClassé sous :recherche

-

Le lidar (light detection and ranging) qui permet notamment de reproduire un objet en trois dimensions est utilisé aujourd'hui par certains chercheurs qui souhaitent mieux comprendre et conserver des oeuvres d'art comme le David de Michel Ange.

Michel Ange, David (1501-1504) Crédits : www.unil.ch

Cette oeuvre a été reproduite à l'aide d'un lidar dans le cadre du Digital Michelangelo Project développé par une équipe de l'Université de Stanford.
Le portrait de la statue ainsi obtenu est précis au 50e de cm et occupe un espace de 20 gigabits.

Il s'agit là de la première expérience pour reproduire efficacement un objet de taille considérable.
Si la reproduction de cette statue s'est révélée cruciale dans le cadre du projet visant à la nettoyer, les historiens de l'art ont pu pour la première fois suivre le tracé exact de chaque mouvement du ciseau de l'artiste pendant la finition.

L'équipe de l'Université de Stanford reproduit aussi des objets archéologiques très fragmentés pour aider à les restaurer. De leur côté, les chercheurs de Texas Tech University utilisent actuellement un lidar conçu par Cyra Technologies, une filiale californienne du Suisse Leica Geosystems, pour reproduire des objets directement à partir du sol, en particulier la Statue de la Liberté à New York. Mais la précision obtenue n'est pas aussi élevée qu'avec la technologie de l'Université de Stanford.

Cela vous intéressera aussi