Le Lidar, même s’il n’était pas nécessairement baptisé ainsi à l’époque, a permis de mesurer précisément la distance Terre-Lune. © Comfreak, Pixabay, CCO Creative Commons

Sciences

Lidar

DéfinitionClassé sous :Univers , lidar , laser
 

Le terme Lidar correspond à un acronyme qui nous vient de l'anglais Light (ou Laser Imaging) Detection And Ranging, comprenez détection et estimation de la distance par la lumière. Ainsi le terme fait-il référence à une technique de mesure de la distance qui repose sur l'analyse des propriétés d'un faisceau lumineux — un laser en général — renvoyé vers son émetteur.

Ainsi le Lidar fonctionne un peu comme le Radar. Mais là où le Radar exploite les micro-ondes, le Lidar joue avec des ondes du domaine de l’infrarouge, du visible ou de l'ultraviolet. Et la distance du Lidar à un objet est mesurée en fonction du délai entre l'émission d'une impulsion laser et la réception de l'impulsion réfléchie. La mesure du décalage de fréquence entre onde émise et onde réfléchie permet quant à elle d'accéder à une évaluation de la vitesse de déplacement d'un objet. Il est aussi possible de mesurer d'autres paramètres à partir des interactions lumière/matière sur le trajet du faisceau.

Le satellite Calipso a embarqué un Lidar destiné à étudier le rôle des nuages et des aérosols sur le climat. © NASA, Wikipedia, Public Domain

De nombreuses applications pratiques

Les applications du Lidar sont nombreuses. On peut ainsi citer la reconstruction 3D d'environnements ou la détection de sites archéologiques enfouis sous la végétation, les contrôles de vitesse pour la sécurité routière ou encore la télémétrie en temps réel pour le guidage de véhicules comme la voiture autonome.

Le minisatellite Calipso, lancé en 2006 pour analyser les nuages et les aérosols afin de mieux appréhender leur rôle sur le climat, intègre un Lidar. Comment l'aide-t-il à remplir sa mission ? En envoyant un faisceau laser en direction de la Terre, faisceau qui se trouve dispersé par les molécules et les particules en suspension dans l'air. La partie du rayon incident réfléchie par les nuages et les aérosols est captée par un télescope nanti d'une sonde photoélectrique. Celle-ci transmet à chaque pas de temps ses informations à un ordinateur. Ainsi, le Lidar de Calipso a pu déterminer la composition de l'atmosphère en fonction de l'altitude, et ce avec une précision inégalée.

Cela vous intéressera aussi