Si nous voulons garder notre place dans le monde, il nous faut une politique de recherche et d'innovation ambitieuse face à des concurrents sérieux - Etats-Unis et pays asiatiques. Dans cette optique, l'Europe doit porter le niveau des investissements consacrés à la recherche à 3% du PIBPIB et ne peut y arriver sans "cerveaux" supplémentaires.

Image du site Futura Sciences