Des expositions, des animations, des visites guidées, des débats : pour la troisième année consécutive, la Nuit des chercheurs tente, dans 20 pays, de rapprocher public et scientifiques dans des manifestations les plus festives possibles.
Cela vous intéressera aussi

Des scientifiques qui se déplacent dans les barsbars, dans les stades ou des salles de concert, ce n'est pas si fréquent et ça ne doit pas se rater... Le vendredi 28 septembre, la Nuit des chercheurs commencera dans plus de vingt pays européens. En France, une quinzaine de villes seront de la partie, avec la participation d'universités et de nombreux organismes de recherche, mais aussi de passionnés de vulgarisation scientifique sur le terrain, comme le réseau des Bars des sciences ou Les petits débrouillards.

L'idée, qui vient de la Commission européenne, est d'organiser des manifestations très animées, dans le but avoué de dépoussiérer l'image du chercheur. Il n'y aura donc pas de conférence sur les noyaux actifs de galaxiesnoyaux actifs de galaxies ou le boson de Higgsboson de Higgs. A Lille, on pourra voir battre son propre cœur sur un écran géant et suivre en photo une plongée en AntarctiqueAntarctique. A Angers, les concepts apparemment vaguesvagues de réalité virtuelleréalité virtuelle et de réalité augmentéeréalité augmentée deviendront concrets, se montrant au travail pour dessiner des vêtements ou des voituresvoitures, pour étudier le monde vivant ou pour servir à la rééducation.

A Lille, c’est le docteur Frankenstein qui hantera la ville…

A Lille, c’est le docteur Frankenstein qui hantera la ville…

Bon public

En région parisienne, sous la vénérable halle de la jolie commune de Milly-la-Forêt (Essonne), une compagnie théâtrale, les Tiroirs noirs, interprétera Jack l'électronélectron libre, une pièce écrite par un conteur et un physicienphysicien pour expliquer aux petits et aux plus grands les mystères des atomesatomes. Quant aux Parisiens, ils pourront se rendre au Parc André Citroën où leur seront contés et montrés le ciel et les étoilesétoiles. En tout, des centaines de manifestations se dérouleront toute la soirée et, en maints endroits, elles se poursuivront le samedi.

Au mois d'octobre, c'est le ministère de la Recherche qui lancera la seizième édition de la Fête de la science, du 8 au 14 octobre. Tout au long de l'année, de multiples associations lancent de nombreuses actions plus discrètes. Face à la désaffection supposée du public et des jeunes pour les sciences, beaucoup de monde s'agite. Certains, même, animent des sites WebWeb... A chaque fois, le public est au rendez-vous. Alors, le 28 septembre, c'est sûr, vous passerez une bonne nuit...