Cela vous intéressera aussi

Les Noyaux Actifs de GalaxiesGalaxies, en anglais AGN (Active Galactic Nucleus), sont des noyaux de galaxies particulièrement lumineux et qui doivent donc être le siège de processus de productions d'énergiesénergies sous forme de rayonnement à différentes longueurs d'ondeslongueurs d'ondes particulièrement importants.

La galaxie NGC 1365 vue dans le visible avec le VLT, et en rayons X avec Chandra révèle un AGN, cliquez pour agrandir (Crédit : ESO/VLT et NASA/CXC).

La galaxie NGC 1365 vue dans le visible avec le VLT, et en rayons X avec Chandra révèle un AGN, cliquez pour agrandir (Crédit : ESO/VLT et NASA/CXC).

On parle en général de trois grandes classes d'AGN :

Il s'agirait en fait d'un seul et même objet, à savoir un trou noirtrou noir central supermassif de plusieurs millions à plusieurs milliards de massesmasses solaires, accrétant de la matièrematière et observé selon différents angles sur TerreTerre.

Les radiogalaxies

Ce sont des galaxies d'apparence ordinaire, plutôt des galaxies elliptiquesgalaxies elliptiques géantes ou des galaxies lenticulairesgalaxies lenticulaires, mais qui émettent puissamment dans le domaine radioradio. Le rayonnement émis peut être des centaines de fois plus puissant que celui des galaxies dites normales mais l'on connaît par exemple le cas de la source baptisée Cygnus A, qui est un million de fois plus brillante que notre Galaxie. Une caractéristique importante des radiogalaxies est la présence, parfois à des milliers d'années-lumièresannées-lumières du trou noir central, de deux lobes où est concentré l'essentiel de l'émissionémission radio. Il s'agit de l'extrémité de jets de matière expulsés à très grande vitessevitesse par le trou noir.

Les galaxies de Seyfert

Il s'agit plutôt ici de galaxies spiralesgalaxies spirales observées la première fois en 1943 Karl Seyfert. On peut citer les galaxies NGCNGC 1410 dans la constellationconstellation de l'Eridan et M 77 dans celle de la Baleine. Elles sont plus lumineuses que la moyenne des galaxies non seulement en radio mais aussi dans le visible.

Les quasars

Découvert au début des années 60, ce sont des objets très lointains, particulièrement actifs et nombreux il y a plus d'un milliard d'années. Le trou noir central des galaxies était alors copieusement alimenté en gazgaz, notamment à cause des collisions entre galaxies plus fréquente qu'aujourd'hui. Une classe particulière de quasar est celle des blazarsblazars (en anglais to blaze veut dire flamboyer) dont l'AGN BL Lacertae est l'exemple typique. Dans le modèle unifié des AGN, il s'agirait du jet de matière d'un quasar dirigé dans notre direction.

Le modèle unifié des AGN, selon l'angle d'observation on voit différent AGN<br />Crédit :  Prof. H. E. (Gene) Smith

Le modèle unifié des AGN, selon l'angle d'observation on voit différent AGN
Crédit :  Prof. H. E. (Gene) Smith