Sciences

Développement d'une céramique transparente

ActualitéClassé sous :physique

-

Le NIMS (National Institute of Materials Science) a développé une nouvelle technologie permettant d'obtenir un matériau céramique transparent très prometteur pour les applications optiques. Il a été mis a profit le fait que si une structure atomique très ordonnée est réalisée en combinant plusieurs composants, un phénomène que prédit la thermodynamique apparaît, qui permet de développer ce nouveau matériau Dans cette nouvelle technologie, du nitrite d'yttrium aqueux est mélange a une solution d'ammoniaque a basse température afin de former de l'oxyde d'yttrium. Le produit est alors calcine afin d'obtenir de fines particules qui sont moulées par compression et frittées a 1.700°C pendant une heure. La porosité a l'intérieur du matériau se réduit et un matériau d'oxyde d'yttrium compact et transparent est engendre. Avec une résistance thermique élevée et de telles propriétés de transparence, c'est un matériau idéal pour les ampoules électriques. Par cette nouvelle méthode, le frittage d'oxyde d'yttrium se fait donc à une température inférieure de 600 °C a celle des techniques conventionnelles, qui de plus ne permettent jamais d'obtenir qu'un matériau semi-transparent ou opaque. Le problème qui se pose à présent est d'essayer de réduire au maximum le coût de production de ce matériau car pour atteindre ces hautes températures, des équipements coûteux sont requis. Les applications prévues pour le nouveau matériau concernent entre autres les capteurs optiques de haute sensibilité et les appareils de détection de rayons X.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi