Les chiens nourris avec des aliments frais produisent deux fois moins de crottes. © Plus, Adobe Stock
Planète

Science décalée : comment réduire de 66 % les crottes de votre chien

ActualitéClassé sous :chien , alimentation du chien , croquettes pour chien

Les croquettes pour chiens ne sont pas bien assimilées, ce qui oblige les animaux à manger plus et produire davantage d'excréments. La solution : le fait maison !

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Et si nos chiens ne comprenaient jamais que chaque son d’un mot compte ?  Les chiens sont généralement présentés comme des êtres sensibles et attentifs, fidèles et intelligents. Des animaux dotés de toutes les qualités. Mais aujourd’hui, des éthologues de l’université Eötvös Lorànd (Hongrie) qui étudient nos meilleurs amis depuis longtemps pointent du doigt une faille insoupçonnée. Les chiens ne sont pas attentifs à tous les sons qui composent un mot. Ce qui pourrait bien limiter leurs capacités à enrichir leur vocabulaire. © FamilyDogProject 

Si la corvée du ramassage des crottes de chien vous pèse, voici comment réduire de moitié votre travail : mettez de la nourriture humaine dans sa gamelle. Par praticité et souvent sur les conseils de leur vétérinaire, la plupart des propriétaires de chiens optent pourtant pour des croquettes industrielles. Selon une étude de Packaged Facts, 88 % des propriétaires nourrissent ainsi leur chien ou leur chat avec des croquettes déshydratées. Il faut dire que les industriels ont de bons arguments à faire valoir : les croquettes contiennent tous les nutriments dont le chien a besoin, elles sont faciles à trouver, souvent moins chères que les aliments frais et peuvent même proposer des compositions différentes selon les besoins des animaux. Mais elles présentent aussi plusieurs inconvénients : comme elles sont déshydratées, elles peuvent engendrer des problèmes rénaux à long terme, et leur qualité est assez inégale.

Jusqu’à 2,9 fois plus d’excréments

Des chercheurs de l'université de l'Illinois viennent de mettre le doigt sur un autre inconvénient majeur de cette nourriture industrielle : elle augmente le volume des excréments. Dans une étude parue dans le Journal of Animal Science, Kelly Swanson et ses collègues ont nourri 12 chiens en alternant quatre types de régime tous les 28 jours : des croquettes sèches, des aliments industriels frais et deux régimes à base de nourriture humaine (bœuf, carottes, poulet, brocolis, riz...). Les croquettes étant beaucoup moins bien digérées, les chercheurs ont constaté que les chiens nourris avec ces aliments doivent manger beaucoup plus et produisent donc entre 1,5 et 2,9 fois plus de crottes qu'avec les pâtées industrielles et 2 à 2,9 fois plus qu'avec la nourriture humaine.

La nourriture fraîche de qualité humaine est bien mieux assimilée par le chien. © Lilli, Adobe Stock

Une question de microbiote

Le volume d'excréments n'est pas qu'une question de quantité de nourriture : il est aussi fortement lié au microbiote. « Les communautés microbiennes fécales de chiens nourris avec une alimentation fraîche sont très différentes de celles de chiens nourris avec des croquettes, atteste Kelly Swanson, spécialiste en santé animale à l'université de l'Illinois. Ces profils microbiens uniques sont probablement dus à des différences dans le traitement des aliments, la source des ingrédients, ainsi que la concentration et le type de fibres alimentaires, de protéines et de graisses, qui sont connues pour influencer ce qui est digéré par le chien et ce qui atteint le côlon pour la fermentation ».

En 2019, la chercheuse avait déjà publié une étude montrant que les aliments de qualité humaine étaient bien plus savoureux et digestibles que les croquettes déshydratées. Les acides aminés, en particulier, sont digérés à 85 % ce qui indique une qualité protéique élevée et se traduit par un moindre volume de crottes, signalait alors l'étude.

Comment nourrir son chien avec du fait maison

Mais attention : pas question de vous débarrasser de vos restes de spaghettis carbonara ou de refiler les vieux os de poulet à ronger à votre chien. L'alimentation humaine est en effet bien trop grasse et trop salée pour nos animaux. Une alimentation équilibrée pour chien doit être composée d'environ un tiers de viande, un tiers de céréales et un tiers de légumes, plus des huiles riches en acides gras. Il faut également apporter des vitamines et minéraux en quantité précise. Enfin, il faut savoir que certains aliments humains comme le chocolat sont toxiques pour les chiens. Bref, préparer un repas sain et équilibré tous les jours demande donc des connaissances en nutrition canine et en diététique assez poussées, du temps et de de l'argent. Entre passer votre temps en cuisine et ramasser les crottes, il va falloir choisir.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !