Véritables sources d’inconfort, les troubles digestifs touchent de nombreuses personnes, quel que soit leur âge. Parmi les causes possibles : le déséquilibre du système microbiotal qui entraîne un certain nombre de maux, tels que les crampes, douleurs abdominales nausées, diarrhées, constipation, ballonnements, flatulences… Renforcer la composition de la flore intestinale peut améliorer le fonctionnement du système digestif et réduire, si ce n’est faire disparaitre, ces tracas du quotidien.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : le microbiote intestinal, allié indispensable du système immunitaire Le microbiote intestinal regroupe l’ensemble des microbes présents dans notre intestin. Il permet un bon fonctionnement ainsi qu’une certaine protection du côlon. Gerard Eberl, responsable de l’unité Micro-environnement & Immunité à l’Institut Pasteur, nous en dit plus au cours de cette interview.

Le terme de microbiotemicrobiote fait référence aux populations bactériennes qui sont naturellement présentes dans notre organisme. La Fondation pour la Recherche Médicale évoque pas moins de 100.000 milliards de bactériesbactéries qui évoluent dans notre tube digestiftube digestif. Il est principalement composé de bactéries mais aussi de virusvirus, d'archéesarchées (micro-organismesmicro-organismes unicellulaires) et de champignonschampignons. Ces micro­-organismes peuplent notre microbiote et œuvrent discrètement pour le bon fonction­nement du système digestif.

Quel est le rôle des bactéries intestinales dans le processus de digestion ?

Comme nous l'indique Lou Petitjean, diététicienne nutritionniste sur le site Docteur Fitness, « ces micro-organismes sont nécessaires car ils permettent de digérer ce qui est indigestible ». Autrement dit, la flore intestinaleflore intestinale se charge de détruire les nutrimentsnutriments qui ne sont pas digérés par les enzymesenzymes lors du passage dans le côloncôlon.

Dans une étude publiée en 2014 par Médecine/Sciences, les scientifiques évoquent notamment l'amidonamidon, la composition en sucres complexessucres complexes de la paroi de la cellule végétale ou encore les glycosaminoglycanes qui sont présents dans les aliments d'origine animale. En tant qu'humains, nous ne sommes pas en mesure de digérer en totalité ces nutriments résiduels. Le microbiote intestinal les digère et produit ce que l'on appelle des métabolitesmétabolites qui vont renforcer cette barrière intestinale en ayant des effets sur notre système métabolique et sur notre mental.

Voir aussi

Il existerait un lien entre microbiote et syndrome dépressif

 Intestin et cerveau sont en étroite connexion. © Adiano, Adobe Stock
 Intestin et cerveau sont en étroite connexion. © Adiano, Adobe Stock

Pourquoi dit-on que le système digestif est le deuxième cerveau ?

Une connexion entre le système neuronal central et le microbiote aurait un impact sur le fonctionnement cérébral. Certains troubles psychiques (comme l'anxiété, le stressstress, la dépression...) pourraient être étroitement liés à des dysfonctionnements au niveau des intestins. Les bactéries qui évoluent dans le tube digestif joueraient un rôle important dans la gestion de nos émotions voire même des maladies neuro-dégénératives. Au moyen de tests scientifiques réalisés sur des souris, des chercheurs travaillent sur la mise en évidence d'un lien entre ce qui se passe dans notre cerveaucerveau et les micro-organismes présents alors le microbiote.

La « dysbiose » du système intestinal, comprenez déséquilibre, aurait donc une incidenceincidence sur le cerveau à cause d'espècesespèces microbiennes qui domineraient les intestins. Le microbiote intestinal est considéré par de nombreux scientifiques comme un organe à part entière. D'ailleurs, dans ce même article paru dans la revue Médecine/Sciences, les auteurs soulignent ses effets bénéfiques et les perspectives prometteuses pour le traitement de certains pathologiespathologies digestives et métaboliques notamment grâce au transfert de flore intestinale.

Voir aussi

Un lien entre les cellules de notre cerveau et de nos intestins

Comment recharger le microbiote ?

L'alimentation et les nutriments consommés ont évidemment un rôle à jouer. Réduire la consommation de viande et privilégier les aliments riches en fermentsferments naturels aide à la diversification de la microbiote tels que :

Qu’est-ce qu’un probiotique ?

Il s'agit de micro-organismes vivants qui ont des effets bénéfiques pour notre microbiote intestinal et donc notre santé. Consommer des probiotiques permet de diversifier les bactéries présentes dans la flore intestinale. Cet apport, sous forme de complément alimentaire, améliore le confort digestif et facilite l'assimilation des nutriments saturés en sucres complexes.