Stressé, on a souvent mal au ventre. Les probiotiques peuvent-ils aider ? © aijiro, Fotolia

Santé

Stress : réduire l'anxiété en agissant sur le microbiote

ActualitéClassé sous :psychologie , anxiété , microbiote intestinal

De plus en plus d'études suggèrent un lien entre le microbiote intestinal et l'humeur, d'où l'idée d'utiliser des probiotiques ou un changement alimentaire pour agir sur le cerveau. Une méta-analyse récente suggère qu'une action sur la flore intestinale peut soulager l'anxiété.

Le stress et certaines pathologies psychiatriques provoquent de l'anxiété chez beaucoup d'entre nous. Or, le microbiote intestinal influence le fonctionnement du cerveau par ce qu'on appelle souvent « l'axe intestin-cerveau ». C'est pourquoi on peut se demander si des probiotiques, qui sont de « bonnes » bactéries agissant sur notre microbiote, pourraient aider à réduire l'anxiété.

Pour répondre à cette question, des chercheurs de l'université Jiao-tong, à Shanghai, ont passé en revue 21 études portant sur environ 1.500 personnes. Quatorze études évaluaient l'effet de probiotiques : sept études testaient une seule souche probiotique, deux études concernaient deux souches et cinq études au moins trois souches. Les sept études restantes sur les 21 concernaient d'autres interventions comme un régime susceptible d'agir sur la flore intestinale, par exemple une alimentation pauvre en FODMAP (des glucides fermentescibles).

Les probiotiques seuls moins efficaces que les interventions alimentaires

D'après les résultats parus dans la revue General Psychiatry, 11 études sur 21, soit un peu plus de la moitié (52 %) ont trouvé que l'intervention sur le microbiote soulageait l'anxiété. Sur les 14 études qui avaient utilisé des probiotiques, seulement un tiers environ (36 %) ont trouvé une efficacité, alors que six études sur les sept qui ont utilisé d'autres interventions étaient efficaces. En fait, les probiotiques semblaient plus bénéfiques s'ils étaient associés à d'autres types d'interventions.

Un changement de régime alimentaire aurait donc un impact plus important sur le microbiote que la prise d'un complément probiotique. « Nous trouvons que plus de la moitié des études incluses ont montré qu'il était positif de traiter les symptômes d'anxiété en régulant le microbiote intestinal », ont conclu les auteurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

Interview : le microbiote intestinal, allié indispensable du système immunitaire  Le microbiote intestinal regroupe l’ensemble des microbes présents dans notre intestin. Il permet un bon fonctionnement ainsi qu’une certaine protection du côlon. Gerard Eberl, responsable de l’unité Micro-environnement & Immunité à l’Institut Pasteur, nous en dit plus au cours de cette interview.