Proche du goût de la courgette, la chair de la christophine, aussi appelée chayotte ou chouchou, est très appréciée. Pourquoi ne pas cultiver ce fruit blanc ou vert issu d’une plante vivace qui développe de longues tiges grimpantes dans son potager ou sur la terrasse ?

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : les étonnantes plantes succulentes du jardin exotique de Monaco Le jardin exotique de Monaco est l'un des plus anciens d'Europe. Sa collection de plantes...

Ressemblant à un avocat ou à une poire verte, la chayottechayotte est une plante exotiqueexotique qui produit des fruits comestibles. Appréciant la chaleurchaleur, ses longues tiges peuvent atteindre plus de 5 mètres de hauteur, installez donc votre christophine sur un treillis, pergola ou tuteur solidement ancré. Voici nos conseils pour réussir la culture de la chayotte.

Comment planter une christophine ?

Quel emplacement prévoir ?

Plante exotique, la christophine (Sechium edule) va s'adapter à notre climatclimat mais offrez-lui un emplacement ensoleillé, à l'abri des ventsvents et une terre bien amendée. Une fois plantée en plein soleilsoleil, la christophine peut vivre plusieurs années dans votre potager. Pour lui offrir encore plus de chaleur, vous pouvez la cultiver sous un tunnel, dans une serre ou une véranda. Pensez bien l'emplacement car ses lianes peuvent faire plusieurs mètres de longueur et prendre de la place.

Comment planter une christophine en pleine terre ?

À partir de la mi-mai dans le nord de la France et en mars ou avril partout ailleurs, mettez en terre les chayottes. Vous devez effectivement attendre que les dernières gelées printanières soient complètement passées.

  • travaillez la terre et apportez du compost ou du fumier décomposé pour enrichir la terre ;
  • creusez un trou plus profond que le tuberculetubercule ;
  • placez le tubercule la pointe vers le haut ;
  • rebouchez le trou ;
  • tassez légèrement.

Comment planter une christophine en pot ?

  • prévoyez un pot de grande taille et percé dans le fond ;
  • disposez une couche de graviers ou de billes d'argileargile sur 2 centimètres ;
  • remplissez le pot avec un bon terreau spécial plantation légumes ;
  • faites un trou et placez le tubercule, pointe vers le haut ;
  • comblez les vides puis tassez ;
  • conservez le pot à l'intérieur, à la lumièrelumière jusqu'aux dernières gelées.

Cette technique en pot peut vous aider à devancer la plantation. Procédez à la germination du fruit en pot à l'intérieur dès le mois de février, puis une fois le pied bien développé et vigoureux, vous pourrez le planter en pleine terre.

Que vous plantiez une chayotte en pleine terre ou bien en pot, prévoyez un tuteur ou un treillage solidement fixé afin que ses tiges s'accrochent tout au long de son développement.

Lianes de chayottes suspendues avec de beaux fruits. © photlook, Adobe Stock
Lianes de chayottes suspendues avec de beaux fruits. © photlook, Adobe Stock

Comment entretenir une culture de christophine ?

Tout l'été, vous allez profiter de la floraison de la chayotte qui va apporter de la couleurcouleur au potager. Arrosez régulièrement en laissant la terre sécher entre 2 arrosages, et augmentez les apports d'eau si des périodes de sécheressesécheresse sont annoncées. N'hésitez pas à pailler le pied pour limiter les corvées d'arrosage. Gourmande, elle appréciera un apport de compost mûr en plein été. Aucune taille n'est à faire. Peu rustique, la christophine n'apprécie pas le gelgel, donc en fin d'automneautomne, coupez les tiges grimpantes puis couvrez le pied avec un lit épais de feuilles ou un voile d'hivernage. Dans les régions froides, plantez-la en pot afin de le rentrer à l'abri tout l'hiverhiver.

Le saviez-vous ?

Sous terre, la christophine développe des tubercules qui peuvent se cuisiner comme des pommes de terre.

Quand et comment récolter les christophines ?

Les récoltes vont s'échelonner de septembre à novembre, suivant les régions de culture. La totalité des fruits devra être cueillie avant les premières gelées. Les fruits se cueillent encore fermes et se conservent plusieurs semaines dans une cagette déposée dans un abri hors gel et bien aéré. Ils se cuisinent crus ou cuits, comme les pommes de terrepommes de terre ou les courgettes. Même les jeunes feuilles nommées brèdes chouchou se mangent comme des épinardsépinards et les jeunes tiges comme des aspergesasperges.