Maison

La romaine : réussir la culture de cette salade verte

Dossier - Salades vertes : de délicieuses variétés à cultiver
DossierClassé sous :Jardinage , salades vertes , cultiver

-

Si vous invitez des amis à déjeuner et que vous leur promettez de leur faire déguster de la salade, ils penseront bien sûr à de la laitue. Erreur ! En effet, il existe un bon nombre d’espèces de salades vertes, que nous allons passer en revue, depuis la banale laitue jusqu’à l’arroche et la tétragone, beaucoup moins connues. Leurs variétés présentent des caractéristiques particulières, intéressantes à découvrir. Ce dossier devrait vous donner envie d’en déguster et, aussi, d’en cultiver…

  
DossiersSalades vertes : de délicieuses variétés à cultiver
 

La romaine (Lactuca stira romana), une salade verte de la famille des Composées, est une laitue aux longues feuilles d'un vert soutenu, dont la côte principale est rigide, fibreuse et craquante sous la dent. Elle résiste mieux à la chaleur que sa cousine, la laitue pommée.

La romaine est croquante et idéale pour les salades composées de l'été. © Stu120, Shutterstock

Origines de la romaine

« Romaine » est un prénom révolutionnaire, présent dans le calendrier républicain, à la date du 11 avril, en faisant allusion à une salade cultivée depuis fort longtemps dans toute l'Europe.

Utilisations de la romaine (crue, cuite, braisée) et ses bienfaits

La romaine est une laitue (voir page 6 de ce dossier) ; elle se consomme crue, cuite ou braisée. Cette salade est riche en calcium, fer, phosphore et potassium, ainsi qu'en vitamines A, B et C.

Exigences : comment planter la romaine ?

Cette salade se plaît dans la plupart des terres, sauf si elles sont acides. Elle apprécie les apports d'eau. Lors du bêchage, enfouissez 100 g d'un engrais riche en potasse, puis au printemps un fertilisant « coup de fouet » riche en azote.

Jeunes pousses de romaine. © Nopparat Nakhamhom, Shutterstock

Variétés : blonde maraîchère, chicon batavia, craquerelle du Midi…

« Blonde maraîchère » présente des feuilles cloquées. « Chicon batavia » a des feuilles de couleur bronze et résiste à la sécheresse. « Integra red » forme une pomme rouge foncé et résiste au froid. « Craquerelle du Midi » est appréciée dans le Sud, avec un semis de janvier à août.

Culture : mise en terre et entretien de la romaine

Intervenez à partir de février, sous un tunnel en plastique, puis sans abri dès la mi-mars jusqu'en automne, en choisissant des variétés adaptées à la saison. Semez en lignes séparées de 30 à 40 cm. Maintenez le sol humide. Dès que vos sujets auront 4 à 5 feuilles, il faudra les éclaircir en les espaçant de 25 cm. Vous pouvez aussi repiquer des sujets du commerce.

Binez souvent le sol afin de l'aérer. Méfiez-vous des limaces et des escargots, qui adorent les feuilles tendres de la romaine. Liez le sommet de vos salades, dès leur formation, pour obtenir de belles pommes serrées. Evitez d'arroser le feuillage de vos romaines, afin de ne pas favoriser le développement de pourritures. Agissez donc plutôt avec le goulot de votre arrosoir. Dès que vos salades se développent, paillez-les pour maintenir une terre fraîche.

Récolte et conservation de la romaine

Récoltez vos romaines avant qu'elles ne montent à graines, de préférence le matin. Ces salades ne se conservent pas longtemps. Consommez-les donc le plus vite possible ou placez-les, pendant 3 à 4 jours, dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.