Il faut savoir varier son alimentation pour un bon apport de vitamines. © PxHere

Santé

Vitamines : les apports journaliers recommandés

Question/RéponseClassé sous :vitamines , Nutrition , alimentation équilibrée

Les vitamines contribuent au bon fonctionnement de notre organisme. Voici pour chacune combien en consommer pour atteindre nos besoins journaliers.

Les vitamines n'apportent pas de calories mais sont essentielles à l'organisme. Comme elles ne sont généralement pas synthétisées par le corps (hormis la vitamine D, la vitamine B2 et la vitamine K), seule une alimentation équilibrée est susceptible de les fournir. L'Anses élabore des repères nutritionnels appelés ANC (apports nutritionnels conseillés), qui sont régulièrement mis à jour en fonction des connaissances scientifiques. Ces apports concernent la population adulte en général, mais il faut souligner que la moyenne indiquée varie beaucoup selon le mode de vie ou la physiologie des individus. Les sportifs, les adolescents, les personnes âgées, les femmes enceintes ou allaitantes voient ainsi leurs besoins augmenter. La pollution ou le manque de soleil influencent également ces besoins. 

Ne pas atteindre les apports nutritionnels conseillés ne signifie donc pas que l'on va se trouver en état de carence. Les ANC sont d'ailleurs fixés sur une base d'environ 130 % du besoin nutritionnel moyen (BNM) pour assurer une marge de sécurité. Mais plus on s'éloigne des ANC de référence et plus on risque d'avoir des problèmes de santé. 

Vitamines : les apports nutritionnels conseillés quotidiens pour les hommes et les femmes. © C.D, Futura

Atteindre les apports journaliers recommandés en vitamines

Pour atteindre les apports nutritionnels conseillés, il ne suffit pas de se fier à la teneur naturelle en vitamines et minéraux des aliments, car selon le mode de conservation, de cuisson et de préparation, celle-ci peut considérablement diminuer. La vitamine C, par exemple, est sensible à l'oxygène : un verre de jus d'orange peut ainsi perdre 100 % de sa vitamine C s'il n'est pas consommé suffisamment rapidement. Au-delà de 110 °C, les vitamines liposolubles (A, E, D et K) sont détruites. De même, évitez au maximum de peler les fruits et légumes, car les vitamines sont concentrées dans la peau.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi