Maison

Jardinage : le cresson alénois, une salade verte originale

Dossier - Salades vertes : de délicieuses variétés à cultiver
DossierClassé sous :Jardinage , salades vertes , cultiver

-

Si vous invitez des amis à déjeuner et que vous leur promettez de leur faire déguster de la salade, ils penseront bien sûr à de la laitue. Erreur ! En effet, il existe un bon nombre d’espèces de salades vertes, que nous allons passer en revue, depuis la banale laitue jusqu’à l’arroche et la tétragone, beaucoup moins connues. Leurs variétés présentent des caractéristiques particulières, intéressantes à découvrir. Ce dossier devrait vous donner envie d’en déguster et, aussi, d’en cultiver…

  
DossiersSalades vertes : de délicieuses variétés à cultiver
 

Le cresson alénois (Lepidium sativum) est une plante herbacée, dont la tige mesure de 20 à 50 cm de hauteur, utilisée comme salade. Cette espèce appartient à la famille des Crucifères. On la surnomme « passerage » ou « nasitort » du fait de son goût âcre qui en fait une salade verte originale.

Le cresson alénois est une salade verte piquante et originale. © Optograph, CC by-sa 3.0

Le cresson alénois ne doit pas être confondu avec les autres cressons, notamment avec le cresson de fontaine. Ses feuilles intérieures sont pennatiséquées, alors que ses feuilles supérieures sont linéaires et entières. Ses fleurs sont petites et blanches.

Origines du cresson alénois

Le cresson alénois est originaire d'Égypte et d'Éthiopie, mais aussi du Liban, de la Syrie, de Jordanie, d'Israël, de Turquie, d'Irak et d'Iran, où on le rencontre au voisinage des habitations.

Utilisations et vertus du cresson alénois

En gastronomie, les feuilles et les fleurs du cresson alénois sont ajoutées crues aux salades. Elles ont une saveur piquante et aromatique qui n'est pas sans rappeler celle de la grande capucine.

Cette plante, riche en calcium et en potassium, est antianémique et diurétique. Elle régularise les fonctions digestives et convient bien aux diabétiques. Les antioxydants du cresson préviendraient l'apparition de certains cancers et auraient des effets bénéfiques sur la santé de l'œil.

Exigences : comment planter du cresson alénois ?

Ce légume n'est pas exigeant et se développe même dans une terre un peu fatiguée. Offrez-lui une exposition abritée au printemps et en automne et, en été, une situation ombragée. En début de végétation, apportez-lui une poignée d'engrais par mètre carré.

De jeunes pousses de cresson alénois. © Bastet78, CC by-sa 3.0

Variétés : cresson alénois commun, cresson alénois frisé et presto

« Cresson alénois commun » a des feuilles découpées et jouit d'une saveur agréablement piquante. « Cresson alénois frisé » offre des feuilles crispées convenant bien à la garniture des plats. « Presto » dispose de longues tiges à consommer très jeunes.

Culture : mise en terre et entretien du cresson alénois

Intervenez de février à septembre, directement en place et en lignes distantes de 20 cm. Espacez vos graines de 3 à 5 cm, sans les placer en profondeur mais en les cachant d'une simple pellicule de terreau. Arrosez en fine pluie. En hiver, vous pourrez tenter un semis dans une terrine comprenant un mélange de terre et de tourbe, à placer sous châssis, dans un endroit bien éclairé.

Maintenez la terre humide afin d'éviter une floraison trop rapide, mais aussi les attaques d'un petit insecte, l'altise. Mais ne laissez pas pour autant l'humidité stagner entre vos plantules.

Récolte et conservation du cresson alénois

Coupez les feuilles au ras du sol lorsqu'elles mesurent entre 6 et 8 cm, juste avant l'apparition de fleurs et en tenant compte de vos besoins. Attention : comme toutes les salades, le cresson alénois ne se conserve pas après avoir été cueilli !