Maison

Salade : cultiver le pissenlit, cette plante aux mille vertus

Dossier - Salades vertes : de délicieuses variétés à cultiver
DossierClassé sous :Jardinage , jardin , Saison

Si vous invitez des amis à déjeuner et que vous leur promettez de leur faire déguster de la salade, ils penseront bien sûr à de la laitue. Erreur ! En effet, il existe un bon nombre d’espèces de salades vertes, que nous allons passer en revue, depuis la banale laitue jusqu’à l’arroche et la tétragone, beaucoup moins connues. Leurs variétés présentent des caractéristiques particulières, intéressantes à découvrir. Ce dossier devrait vous donner envie d’en déguster et, aussi, d’en cultiver…

  
DossiersSalades vertes : de délicieuses variétés à cultiver
 

Le pissenlit (Taraxacum officinale) fait partie de la famille des Composées. Surnommée « dent-de-lion » à cause de la forme recourbée des dents de ses feuilles, cette plante vit dans la nature, mais peut aussi être cultivée et pousser dans un jardin. Sa tige florale se termine par un capitule de fleurs jaunes. Le pissenlit possède de nombreuses vertus ; il se déguste en salade ou en infusions.

Le pissenlit est une salade pleine de vertus qu'il est possible de cultiver. © Andreas Trepte, CC by-sa 2.5

Origines du pissenlit

Le pissenlit est peut-être la plus connue des plantes champêtres ! Il est cultivé depuis plus d'un demi-siècle, mais on le cueillait depuis déjà fort longtemps à l'état sauvage, pour ses différentes qualités. On le cultivait déjà, pour ses vertus diurétiques, au XVe siècle dans toute l'Europe.

Utilisations (salade de pissenlit) et vertus du pissenlit

Les feuilles de cette plante vivace, dentelées et disposées en rosette, se consomment en salade juste après la récolte ou après avoir été blanchies à l'abri de la lumière. Il est aussi possible de les déguster cuites, comme des épinards.

Le pissenlit est diurétique, laxatif, revitalisant et tonique. Riche en potassium et en calcium, il est peu énergétique et contribue à prévenir les calculs rénaux.

Exigences : comment planter le pissenlit ?

Ce légume est rustique et peu exigeant, mais se développe mieux dans les terres riches et fraîches. Afin de favoriser son démarrage, épandez 50 g/m2 d'un fertilisant « coup de fouet » riche en azote, juste avant sa mise en terre.

Variétés : vert de Montmagny, amélioré à cœur plein…

« Amélioré à cœur plein » dispose d'une touffe serrée, aux feuilles très nombreuses, de la grosseur d'une chicorée. « Amélioré très hâtif » est précoce et à feuillage dressé. « Vert de Montmagny » produit de larges feuilles.

Le pissenlit « Vert de Montmagny » est une variété de cette salade. © De2marco, Shutterstock

Culture : mise en terre et entretien du pissenlit

Semez des pissenlits de mars à fin juin, en lignes distantes de 25 cm, terreautez légèrement votre culture et plombez. Maintenez le sol humide jusqu'à la levée, qui peut demander de 15 à 20 jours. Lorsqu'ils auront 5 à 6 feuilles, il faudra éclaircir les plants à 10 cm.

Vous pouvez aussi effectuer un semis en pépinière, avec un repiquage, dans les mêmes conditions. Coupez alors les extrémités des feuilles et des racines.

Arrosez vos pissenlits afin d'assurer leur reprise et, ensuite, d'une façon régulière. Il s'agit en tout cas d'une plante qui n'a pratiquement pas d'ennemis.

Récolte et conservation du pissenlit

Cueillez les feuilles selon vos besoins, jusqu'à l'apparition des tiges florales. Coupez-les juste au-dessus du collet, afin de vous assurer d'une production soutenue l'année suivante. Afin de blanchir éventuellement vos pissenlits, retirez-les de terre, en gardant leurs racines.

Coupez les feuilles à 1 cm au-dessus du collet. Disposez-les verticalement dans une caisse emplie de terre légèrement humide, à mettre dans votre cave.

Le pissenlit est une salade qui ne se conserve pas longtemps. Consommez donc le plus vite possible ses feuilles ou placez-les, pendant 24 heures, dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, entourées d'un film en plastique.