Maison

La salade frisée ou chicorée frisée : culture et vertus

Dossier - Salades vertes : de délicieuses variétés à cultiver
DossierClassé sous :Jardinage , salades vertes , cultiver

-

Si vous invitez des amis à déjeuner et que vous leur promettez de leur faire déguster de la salade, ils penseront bien sûr à de la laitue. Erreur ! En effet, il existe un bon nombre d’espèces de salades vertes, que nous allons passer en revue, depuis la banale laitue jusqu’à l’arroche et la tétragone, beaucoup moins connues. Leurs variétés présentent des caractéristiques particulières, intéressantes à découvrir. Ce dossier devrait vous donner envie d’en déguster et, aussi, d’en cultiver…

  
DossiersSalades vertes : de délicieuses variétés à cultiver
 

La chicorée frisée (Cichorium endivia), plus communément appelée « frisée », est une salade couramment cultivée. Il s'agit d'une sous-espèce de la chicorée endive, appartenant à la famille des Asteracées. Ses feuilles sont vertes à blondes, aux bords finement découpés, formant une belle rosette dense. Cette salade présente un léger goût amer et de nombreuses vertus.

La chicorée frisée est une salade très digestive. © Jiang Hongyan, Shutterstock

Origines de la chicorée frisée

La chicorée frisée provient des régions méditerranéennes et nos ancêtres gaulois la cultivaient. Cuite, elle était autrefois réduite en poudre puis ajoutée à de l'eau chaude : on s'en servait pour préparer une infusion permettant de réduire les troubles digestifs. On s'en sert, de nos jours, pour préparer une poudre, appelée chicorée, ressemblant au café.

Utilisations et vertus de la chicorée frisée

Cette salade jouit d'un taux élevé de fibres, ainsi que de vitamines A et K. Depuis plusieurs centaines d'années, elle accompagne un bon nombre de plats. Dépurative, digestive et tonique, cette salade constitue un bienfait pour le foie. C'est de mai à novembre qu'elle est surtout consommée.

Exigences : comment planter la chicorée frisée ?

La chicorée frisée s'adapte à la plupart des sols, mais supporte très peu le froid, les premières gelées la faisant dépérir rapidement. Cette salade résiste à la sécheresse et préfère les sols riches en matière organique bien décomposée. Elle n'est pas gourmande en engrais et se contente de reliquats provenant de l'année précédente.

Chicorée frisée de variété Galia avec son pot de blanchiment. © Derby, DP

Variétés : frisée de Meaux, fine de Louviers et chicorée frisée de Ruffec

« Frisée de Meaux » est une variété classique pour l'automne, avec une bonne résistance à la chaleur. « Fine de Louviers » offre une belle pomme à feuilles très divisées. « Très fine maraîchère » dispose d'une très grosse pomme. « Barundi » est rustique et blanche rapidement. Il existe aussi la chicorée frisée de Ruffec, etc.

Culture: mise en terre et entretien de la chicorée frisée

Pour obtenir des pieds à consommer en début d'été, semez des graines à partir de février, sous un châssis chauffé. Pour une récolte estivale et allant jusqu'en octobre, intervenez plutôt de la mi-mai à la mi-juillet, et pour une production en début d'hiver, de la mi-juillet à début octobre. Recouvrez vos graines de quelques millimètres de terreau finement tamisé. Repiquez vos jeunes pieds environ un mois après le semis. Avec un plantoir, installez-les tous les 30 cm. Leur collet doit effleurer le sol. Si vous faites plusieurs rangs, placez-les en quinconce. Tassez la terre et arrosez votre culture au goulot.

Arrosez souvent votre culture. Protégez du froid vos chicorées tardives sous des paillassons ou transplantez-les en cave dès les premières chutes de température. Pensez à installer des appâts anti-limaces autour de vos chicorées car ces parasites sont très friands de leur feuillage tendre. Utilisez par exemple un produit bio à base de phosphate ferrique (Ferramol).

Récolte et conservation de la chicorée frisée

Récoltez vos chicorées dès que leur pomme est ferme, mais seulement après avoir procédé à un blanchiment indispensable, en cachant leur cœur de la lumière, cela afin d'estomper sensiblement une amertume naturelle très gênante. Placez pour cela un grand pot pendant 2 à 3 semaines sur chaque plant, en posant un caillou sut son trou de drainage. Soulevez toutefois légèrement chaque pot, sur quelques millimètres, de façon à aérer un peu votre culture. Ne blanchissez que 2 à 5 chicorée à la fois. La conservation de la chicorée frisée ne se conserve pas longtemps dès qu'elle est étiolée. Séparez les feuilles les unes des autres, lavez-les puis essorez-les énergiquement avant de les placer au bas de votre réfrigérateur.