Le secrétaire d'état anglais à l'Horticulture, Lord Bach, a annoncé, lors de la conférence "Climate Change : The Global Challenge" organisée par l'Eden Project et l'Institute of Horticulture, le lancement d'un guide de bonnes pratiques permettant de réduire l'impact du travail agricole sur l'environnement.
Cela vous intéressera aussi

Il a rappelé que d'ores et déjà bon nombre d'adeptes du jardinage avaient noté des changements dans leurs plantations, certains devant tondre leur pelouse toute l'année ou encore d'autres voyant l'avancement de la floraison des jonquilles et des perce-neigesperce-neiges. En effet, le Royaume-Uni par exemple devrait voir ses hivershivers plus doux et ses étés plus secs avec des pics de températures plus élevés.

Lord Bach propose donc aux adeptes du jardinage de prendre des actions pour lutter contre le changement climatiquechangement climatique telles que :

- utiliser des produits qui s'inscrivent dans une logique de développement durabledéveloppement durable comme le charboncharbon de boisbois et le bois provenant de culture biologique ;
- planter des arbresarbres qui permettent de réduire la quantité de dioxyde de carbonedioxyde de carbone dans l'atmosphèreatmosphère ;
- planter des végétaux qui poussent sous climatclimat chaud et qui supportent les sécheressessécheresses ainsi que les climats humides ;
- irriguer les plantations sans gaspillage d'eau et arroser directement les racines ;
- composter autant que possible et ajouter des substances organiques qui permettent de retenir l'humidité ;
- choisir des plantes résistantes aux agents pathogènespathogènes nuisibles aux végétaux.

Lord Bach rappelle qu'il est important que tous, gouvernement, secteur industriel, et jardiniers amateurs, prennent des mesures pour lutter contre le réchauffement de la planète.