Le perce-neige possède une fleur blanche avec une pointe de vert. © waldenstroem, Fotolia

Planète

Perce-neige

DéfinitionClassé sous :fleurs , perce-neige , tépale

Le perce-neige est une plante de la famille des Amaryllidacées. Elle comprend deux feuilles linéaires disposées autour d'une tige qui porte une clochette blanche colorée avec un peu de vert au bout de certains tépales. Les tépales sont des pièces florales dont on ne peut dire s'il s'agit de pétales ou de sépales.

Le perce-neige fleurit de janvier à mars, d'où son nom, car il est l'une des premières fleurs de l'année. Cette plante à bulbe peut trouver sa place en rocaille, en sous-bois, en bordure de pelouse ou dans le gazon, au pied d'arbustes, à mi-ombre. Les bulbes se plantent à l'automne. La plante mesure une quinzaine de centimètres de haut.

La diversité des perce-neiges

L'espèce la plus courante de perce-neige est Galanthus nivalis mais il existe aussi d'autres espèces :

  • Galanthus elwesii, aussi appelé perce-neige géant, qui a des fleurs plus grandes et apprécie plus le soleil ;
  • Galanthus woronowii, ou perce-neige de Voronov, nommée en l'honneur d'un botaniste russe.

Galanthus nivalis se décline en différentes variétés comme 'Flore Pleno', à fleurs doubles.

Le perce-neige est parfois confondu avec la nivéole de printemps, Leucojum vernum, dont les clochettes sont elles aussi bordées de vert. Ces deux plantes font partie de la même famille. Chez la nivéole, les six tépales sont identiques et forment une clochette arrondie, alors que chez le perce-neige il y a trois tépales externes longs et tout blancs, et trois tépales internes courts avec une tache de vert.

Cela vous intéressera aussi

L’éclosion d’une fleur… artificielle !  Une fleur de quelques centimètres de large s’ouvre délicatement à la vie, faisant apparaître, en l’espace d’environ deux heures, des couches de pétales, d’abord rouges puis roses et enfin orange. Cette vidéo est surprenante car cette fleur est artificielle, savamment conçue par des scientifiques qui ont utilisé un gel capable de stocker de l'énergie et de la restituer pour cette éclosion.