Délicieuses pommes rouges du verger. © MarcoRoosink, Pixabay, DP

Maison

Pommes, poires : quand les récolter ?

Question/RéponseClassé sous :jardin , Jardinage , verger

Si leur cueillette est trop précoce, vos pommes et poires seront acides et trop fermes, resteront vertes, mûriront mal, tout en manquant de parfum. Et trop tardivement, elles deviendront fragiles. Quel est le meilleur moment pour les ramasser ?

Cueillies trop tôt, vos pommes et poires auront des difficultés à poursuivre leur mûrissement et manqueront de saveurs. Et si votre récolte intervient trop tardivement, vos fruits s'amolliront et deviendront très fragiles, risquant de chuter, en blettissant et en devenant farineux. 

Cueillez vos fruits avec doigté

Fiez-vous à votre expérience et à quelques observations : vos fruits prendront une couleur plus claire, n'augmenteront plus de grosseur, leurs pépins auront une teinte sombre. Aux abords de la cueillette, ils dégageront un parfum particulier et se détacheront facilement si vous opérez un léger mouvement de bascule.

La cueillette des poires doit se faire en fonction de leur maturité. © Couleur, Pixabay, DP

Puisque vous allez intervenir dans votre verger, profitez-en pour vérifier que vos arbres ne souffrent pas de chlorose. Cette maladie, appelée aussi jaunissement du poirier, est le plus souvent due à un excès de chaux dans le sol, qui rend alors difficile l'assimilation du fer par les racines. Cet accident peut aussi être causé à la présence d'une terre trop compacte et humide, capable de provoquer l'asphyxie des racines. Dans le premier cas, pulvérisez sur vos arbres, en été et en début d'automne, un produit à base de chélate de fer. Dans le second cas, drainez votre terrain, binez-le et amendez-le par des apports de tourbe.

Utile à savoir

Si vous achetez actuellement des arbres fruitiers par correspondance, dès réception de votre colis, examinez avec attention son contenu. Comparez les articles avec le double de votre commande. En principe, vous bénéficiez de deux ans de garantie, après votre date d'achat, pour les arbres fruitiers, et d'une année pour tous les autres végétaux. Mais attention, votre pépiniériste se déchargera de sa responsabilité en cas de gel, de sécheresse, d'inondation, de grêle ou d'incendie.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

En savoir plus sur Michel Caron

Ingénieur agricole de formation il a pendant toute sa vie professionnelle, en tant que journaliste, collaboré à plusieurs hebdomadaires agricoles.

N'hésitez pas à acheter le livre : « 52 semaines au jardin »