Les légumes sont généralement cultivés en pleine terre. Mais même sur un balcon, des solutions sont possibles pour avoir un petit potager ! Suivez ces quatre conseils pour profiter de votre propre récolte.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le lombricompostage, recycler ses déchets grâce aux vers de terre Pour recycler facilement les déchets organiques, rien de mieux que le lombricompostage. Cette null

Si votre balcon ne suffira pas à nourrir votre famille, il peut cependant vous apporter légumes et herbes qui égayeront vos repas. Vous apprécierez la saveur d'une tomatetomate fraîchement cueillie mais le plaisir sera aussi pour les yeuxyeux car certains légumes font de jolies plantes ornementales ! Votre minipotager gagnera aussi à partager votre balconbalcon avec des fleurs.

Conseil n° 1 : bien choisir les plantes pour son balcon

Tout d'abord, choisissez bien les espècesespèces à cultiver pour privilégier celles qui proliféreront en pot. Voici quelques idées : tomates, auberginesaubergines, poivronspoivrons, salades, concombresconcombres, haricots, choux, épinardsépinards... De nombreuses plantes aromatiquesaromatiques sont adaptées à la culture en pots : basilicbasilic, aneth, ciboulette, citronnellecitronnelle, persilpersil...

Conseil n° 2 : des pots adaptés

Préférez des pots plutôt grands pour que les racines puissent trouver suffisamment de place. Pensez aux supports à roulettes si vous trouvez les pots trop lourds. Ceux-ci doivent être percés pour favoriser le drainagedrainage de l'eau ; positionnez une soucoupe sous chaque pot. Une petite étagère peut vous permettre de disposer plus de pots en un minimum de place.

Conseil n° 3 : un bon emplacement

Choisissez un emplacement ensoleillé, chaud et abrité sur votre balcon. Vous risquez une moins bonne récolte si les légumes sont à l'ombre. Les meilleures expositions sont sud-est et sud-ouest ; en plein sud, les plantes risquent d'avoir trop chaud l'été. Vous pouvez aussi placer vos plantations le long d'un murmur ou de la balustradebalustrade pour les protéger du vent. Évitez les emplacements où les légumes seront le plus soumis à la pluie car l'humidité favorise des maladies.

Conseil n° 4 : l’entretien de son petit potager

Pensez à la fertilisation avec un apport d'engrais qui peut être d'origine organique. Arrosez régulièrement vos plantations, en été tôt le matin ou tard le soir. Il faut éviter que la terreterre s'assèche mais ne pas trop arroser non plus.