Les feuilles de la consoude sont riches pour fortifier les végétaux. © AnRo0002, Domaine public
Maison

Comment préparer et utiliser le purin de consoude ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , consoude

Pour jardiner bio, le purin de consoude est un incontournable, tout comme le purin d'ortie. Cet extrait fermenté va stimuler la vie microbienne du sol ainsi que les défenses des plantes au jardin, favoriser les floraisons, les fructifications et la croissance des végétaux.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Plante vivace ou plante rustique : quelle est la différence ?  À l’inverse des plantes annuelles, les plantes vivaces n’ont pas besoin d’être replantées chaque année et survivent dans le sol durant l’hiver sous forme de bulbe ou de rhizome. 

Pour fortifier naturellement les plantes ornementales, les arbres fruitiers et les légumes du potager, stimuler la vie du sol, fabriquez vous-même un purin à partir de feuilles de consoude. Voici quelques conseils précieux pour réaliser cet extrait bio indispensable pour avoir un beau jardin.

Quelles parties de consoude utiliser ?

La consoude officinale, aussi appelée grande consoude (Symphytum officinale), produit des feuilles vertes lancéolées qui servent à concevoir un purin naturel. On la trouve en forêt ou dans les prairies. Cette plante est vivace, à racines profondes, et développe à partir du mois d'avril des grandes feuilles velues, riches en oligo-éléments et en minéraux dont la potasse. La consoude de Russie (Symphytum x uplandicum) qui est cultivée dans les jardins (attention car elle a tendance à devenir envahissante), contrairement à la consoude officinale sauvage, peut aussi convenir pour réaliser le purin.

Comment préparer un purin de consoude ?

En portant des gants, cueillez environ un kilo de feuilles fraîches que vous allez laisser macérer quelques jours dans 10 litres d'eau de pluie ou de source (rivière ou puits). Voici la recette pour réussir le purin de consoude :

  • récoltez un kilogramme de feuilles de consoude ;
  • hachez grossièrement les feuilles et placez-les dans un seau en plastique opaque ;
  • s'il y a quelques fleurs, ajoutez-les ;
  • remplissez le tout avec 10 litres d'eau non calcaire ;
  • couvrez le seau avec un linge qui laisse passer l'air ;
  • brassez la préparation quotidiennement ;
  • laissez macérer entre 10 et 15 jours ;
  • l'absence de bulles à la surface indique que la fermentation est terminée ;
  • filtrez la préparation et mettez les morceaux sur le tas de compost ou bien au pied des légumes-fruits ;
  • placez le purin dans une bouteille en plastique fermée hermétiquement ;
  • notez bien le nom et entreposez la bouteille dans une pièce aérée, sombre et fraîche.

Le purin de consoude peut se conserver plusieurs mois, voire une année. Si vous n'avez pas la chance de pouvoir récolter des feuilles de consoude, sachez qu'il existe du purin vendu tout prêt en jardinerie ainsi que des brisures de consoude afin de préparer soi-même le purin. Lisez attentivement les indications sur les paquets et flacons.

Illustration de toutes les parties de la consoude. © BHL, Domaine public

Pourquoi et comment utiliser un purin de consoude ?

La consoude est riche en calcium, phosphore et surtout en potasse. Ce purin est reconnu pour renforcer les végétaux contre les parasites et les maladies, stimuler les défenses naturelles des végétaux, notamment les jeunes semis et plantules au printemps et enrichir le sol. Voici les utilisations principales que vous pouvez entreprendre avec le purin de consoude :

  • véritable engrais bio, il favorise la bonne croissance de pieds de légumes nouvellement plantés, ainsi que leur bonne fructification comme celles des tomates, concombres, melons, courges et autres légumes-fruits. Diluez-le à 10 % (un litre de purin pour 10 litres d'eau) et arrosez le pied des légumes ;
  • en ajoutant les résidus de feuilles récupérées de la préparation du purin ou bien en ajoutant le purin pur sur le tas de compost, il devient un véritable activateur et encourage le processus de décomposition ;
  • en tant que fertilisant, il aide au soutien de la floraison des rosiers, dilué à 10 %.

N'hésitez pas à renouveler les apports de purin de consoude tous les 15 jours. En plus de son efficacité sous forme de purin, la consoude attire les insectes pollinisateurs de mai à octobre, avec ses clochettes roses, bleues ou pourpres, suivant les variétés.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !