Les orties, une mauvaise herbe utile. © Klimkin, Pixabay, DP

Maison

Purin d'orties : comment utiliser cet engrais naturel ?

Question/RéponseClassé sous :jardin , Jardinage , L'ortie

La présence d'orties dans votre jardin pose un problème d'envahissement. Mais c'est aussi le signe d'une très bonne fertilité du sol. Cette « mauvaise herbe » présente également une action insecticide et fertilisante.

Vous possédez des orties dans votre jardin, la belle aubaine ! Préparez un purin d'orties. Antiparasite et engrais naturel, il sera fort utile du potager au verger.

Comment utiliser ce précieux engrais ?

Trempez votre récolte d'orties dans de l'eau tiède pendant une douzaine d'heures. Ces plantes doivent représenter, en poids, à peu près 10 % de l'eau. Lorsque le liquide sera devenu sombre, au bout d'une dizaine de jours, il faudra l'utiliser rapidement car sa conservation est assez médiocre. Vous pourrez arroser chaque jour, pendant une à deux semaines, vos plantes venant d'être mises en terre, une opération fertilisante qui vous pourrez renouveler au bout de trois semaines.

Quelques précautions à prendre

Il ne faudra pas placer cette préparation près de vos fenêtres, à cause de son odeur désagréable ! Ce purin pourra aussi servir au pralinage des racines des arbres et arbustes que vous vous préparez à planter. Le purin d'orties peut aussi être tamisé, dilué au 1/10e à de l'eau, une préparation à pulvériser à raison de 50 centilitres à 1 litre pour 100 m2. Mais il vaudra mieux alors filtrer le liquide obtenu si vous comptez l'épandre en utilisant la pomme de votre arrosoir.

Autre emploi du purin d'orties : sa pulvérisation sur vos plantes cultivées, après filtrage, pour les protéger des pucerons et des araignées rouges. Dernière astuce : la préparation d'un purin avec des feuilles sèches d'orties, à la dose de 200 grammes pour 10 litres d'eau, qui vous permettra de traiter votre verger en fin d'hiver.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

En savoir plus sur Michel Caron

Ingénieur agricole de formation il a pendant toute sa vie professionnelle, en tant que journaliste, collaboré à plusieurs hebdomadaires agricoles.

N'hésitez pas à acheter le livre : « 52 semaines au jardin »