Feuilles de fougère rencontrées lors d'une promenade en forêt. © S. Chaillot
Maison

Comment préparer et utiliser le purin de fougère ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , jardin , purin

Un certain nombre de plantes servent de base de traitement pour entretenir le jardin, soigner et stimuler les défenses des plantes. La fougère en fait partie. Récoltée dans la forêt ou cultivée dans un coin du jardin, cueillez les feuilles fraîches de fougère au bon moment pour réaliser vous-même un purin efficace.

Cela vous intéressera aussi

Très simple à réaliser, fabriquez votre purin de fougère pour apporter des solutions naturelles afin d'avoir un jardin, un potager et un verger en bonne santé.

Quelles fougères utiliser ?

On parle souvent de fougère sans préciser qu'il s'agit de la fougère aigle, de son petit nom latin Pteridium aquilinum ou de la fougère mâle, Dryopteris filix-mas. On peut les trouver dans la nature, dans les sous-bois, dans les forêts ou bien les cultiver dans un coin ombragé du jardin (attention car la fougère aigle peut devenir envahissante avec de longs rhizomes). Pour les jardiniers pressés ou non-experts, vous pouvez trouver des brisures de fougère ou bien du purin de fougère tout prêt, liquide à diluer (respectez toujours les précautions d'emploi indiquées sur les paquets), en jardinerie ou sur Internet. Le purin de fougère est un produit « Utilisable en agriculture biologique » (UAB), donc respectueux d'un jardinage au naturel.

Petit pied de fougère cultivé au fond du jardin dans un coin ombragé. © S. Chaillot

Comment préparer un purin de fougère ?

Du printemps à l'automne, privilégiez la cueillette de jeunes feuilles (frondes) qui n'ont pas encore de points de couleur marron sous les feuilles pour réaliser un purin. Comptez environ 1 kg de plante fraîche pour 10 litres d'eau, ce qui produira 10 litres de purin.
Voici la recette pour réussir sa préparation :

  • mettez des gants et coupez des frondes de fougère ;
  • placez les feuilles en petits morceaux dans un récipient en plastique ;
  • ajoutez de l'eau de pluie ou de source ;
  • couvrez le récipient avec un linge propre et placer le tout à l'ombre ;
  • laissez macérer entre 10 et 12 jours en remuant tous les jours ;
  • la fermentation du purin est terminée lorsque vous ne voyez plus de bulles à la surface ;
  • mettez des gants pour filtrer le purin en prenant soin de retirer tous les résidus de feuilles ;
  • jetez ces résidus sur le tas de compost ;
  • à l'aide d'un entonnoir, mettez le purin dans un flacon en plastique ;
  • fermez hermétiquement le flacon ;
  • étiquetez-le et précisez le nom de la préparation et la date de réalisation ;
  • stockez le flacon dans une pièce ventilée, à l'abri de la lumière, des animaux domestiques et des enfants.

Vous pourrez ainsi le conserver un an, jusqu'à la prochaine récolte de feuilles fraîches.

Pourquoi et comment utiliser un purin de fougère ?

La fougère est riche en phosphore, en oligo-éléments et en minéraux, ce qui lui permet d'être aussi bien un insectifuge naturel qu'un répulsif, et de renforcer les défenses des végétaux. Voici quelques actions reconnues à ce purin de fougère :

  • c'est un véritable répulsif contre des insectes ravageurs comme les cicadelles, les cochenilles, les pucerons lanigères, les limaces et les escargots. Diluez cet insectifuge à 5 % et pulvérisez-le directement sur les feuilles avec un pulvérisateur ;
  • il limite la présence de larves du sol comme les taupins. Diluez-le à 10 % (ce qui veut dire un litre de purin pour 10 litres d'eau) et arrosez directement le pied des plantes avant et après plantation ;
  • il devient un antifongique pour lutter contre des maladies cryptogamiques comme la rouille et l'oïdium. Utilisez-le pur en prévention de maladies sur les rosiers ou roses trémières ou bien une fois l'attaque observée ;
  • il a des effets bénéfiques sur le développement racinaire lors de repiquage. Diluez-le à 10 % et arrosez le pied à deux semaines d'intervalle ;
  • il peut servir de fertilisant naturel car ces fougères sont riches en phosphore, calcium, potassium et magnésium. Dans ce cas, diluez-le à 10 % et l'appliquez avec un arrosoir.

Peu importe l'utilisation que vous en ferez, vous devrez attendre 15 jours avant de renouveler l'opération, si besoin. On l'utilise aussi bien sur les légumes du potager, les fruits du verger, la vigne, les arbustes que les fleurs.
 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !