Désherbage du lin en Flandre (1887), Emile Claus, Royal Museum of Fine Arts Antwerp, Wikimédia Commons, Domaine public
Maison

Peut-on brûler des mauvaises herbes ?

Question/RéponseClassé sous :Jardinage , mauvaises herbes , herbes

Profiter d'un beau jardin bien entretenu exige de nombreuses heures d'entretien, de taille de haies et... de désherbage. Que faire de ses déchets verts, des feuilles mortes ? Comment se débarrasser des mauvaises herbes ? Il existe d'autres méthodes que l'huile de coude. Voici nos conseils pour enlever les touffes disgracieuses et envahissantes.

Brûler ses mauvaises herbes, tonte de pelouse ou feuilles mortes dans un grand feu de joie est interdit car cela accroît la pollution de l'air. Alors comment faire ? Il existe un moyen économique et à portée de main : l'eau bouillante. Elle peut parfois faire office de désherbant. Pour éliminer les herbes entre les joints des dalles et des pavés, utilisez ce désherbant naturel provenant directement de votre cuisine. Cette technique peut intervenir dès la fin de l'hiver. Mais pour la réussir, n'attendez quand même pas de voir votre dallage très envahi.

Ne vous laissez pas envahir par les mauvaises herbes. © kvdkz, Adobe Stock

L'autre façon de brûler les mauvaises herbes 

Il existe aussi des désherbeurs thermiques qui utilisent avec profit la chaleur pour éliminer des herbes indésirables, soit à infrarouges, soit à flammes directes ou soit encore à mousse chaude, cette dernière conservant la chaleur suffisamment longtemps pour qu'elle puisse tuer les cellules apicales des plantes ou toute leur partie aérienne. De tels appareils, légers et donc facilement utilisables par les jardiniers amateurs, sont équipés d'un brûleur et alimentés par une cartouche ou une bonbonne de gaz liquide sous pression.

La chaleur qu'ils dégagent provoque un choc thermique capable de faire éclater les cellules des plantes à éliminer, surtout les annuelles, qui meurent au bout de 3 jours. Cette technique de désherbage permet d'éviter l'emploi d'herbicides chimiques assez polluants pour les autres plantes. Mais attention : ne l'utilisez surtout pas sur un sol trop sec, cela afin d'éviter le déclenchement d'un incendie que vous pourriez avoir du mal à circonscrire !

Question-réponse inspirée du livre écrit par Michel Caron, Le Potager, aux éditions Ouest-France, n'hésitez pas à acheter le livre.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !