Tech

Marché des tablettes : le succès Apple, la surprise Amazon

Dossier - Tablettes : l’essor du tactile
DossierClassé sous :technologie , tablette tactile , tablette

-

Ce dossier retrace l'histoire des tablettes, les raisons du succès et les points négatifs de ce produit. Au programme également : les évolutions attendues des tablettes tactiles et les rapports avec les différents médias, presse et télévision.

  
DossiersTablettes : l’essor du tactile
 

Le tout jeune marché des tablettes tactiles capacitives est déjà un terrain de rude bataille entre les grands constructeurs informatiques, rivalisant d'arguments techniques et d'usages pour attirer à eux les utilisateurs. Sauf que très peu d'entre eux peuvent prétendre au succès, voire à la rentabilisation de la démarche. Parmi eux, Apple a su tirer son épingle du jeu, devenant l'emblème des tablettes, et Amazon se place efficacement sur le marché avec une liseuse améliorée, qui tend vers la tablette.

© FirmBee, Pixabay, DP

L'iPad d'Apple domine le marché des tablettes

Lancée début 2010, la gamme de tablettes d'Apple, l'iPad, domine largement le marché qu'elle a ouvert, avec 61 % des ventes au troisième trimestre 2011 selon IDC. La concurrence, qui n'a su arriver que l'année dernière, risque de s'intensifier en 2012 avec de nombreuses tablettes sous la dernière version d'Android, Ice Cream Sandwich, attendues chez de nombreux constructeurs. Apple, lui, continue sur sa lancée avec la production d'un iPad 3, appelé nouvel iPad, sorti en mars 2012.

La plupart des tablettes arborent une silhouette similaire pour des différences plus profondes, notamment l’ergonomie ou la présence de puces 3G. Apple en est à l'iPad 3, Amazon se lance sur le marché avec la Kindle Fire, sorte de mix entre liseuse et tablette. © BestBoyZ Germany, Creative Commons

Le modèle le plus en vue reste l'iPad 2, le plus communément associé au terme « tablette ». Équipé d'un processeur Apple A5 double cœur (1 Ghz), il exploite un écran de 9,7 pouces en 1024 x 768 et pèse à peine plus de 600 g. Il existe en deux versions, Wi-Fi et 3G, déclinées en trois tailles de disque (16, 32 et 64 Go) pour un prix minimum de 479 euros. L'écosystème contrôlé par Apple, la navigation Web simplifiée et les évolutions régulières du système en font une valeur sûre pour entrer dans le monde des tablettes.

Amazon chevauche le marché des tablettes avec sa Kindle Fire

Amazon a surpris en fin d'année 2011 avec le succès de sa tablette 7 pouces Kindle Fire aux États-Unis. Vendue 200 dollars pour un matériel en léger retrait face à la concurrence, elle exploite une version d'Android complètement remaniée par la firme, transformant la tablette en objet tourné vers la consommation de médias et d'applications au travers des magasins embarqués d'Amazon. À la manière d'Apple, le géant du e-commerce cherche avant tout le contrôle de sa plateforme. Aucune date de sortie en France n'a encore été annoncée.

Du côté d'Android, si l'offre est de prime abord moins lisible, un détail technique permet d'aisément différencier les tablettes et déterminer leur puissance. La plupart de ces modèles exploitent la plateforme Tegra de Nvidia (architecture ARM), qui évolue à raison d'une génération par an. Un marqueur de performances suffisant pour savoir si une application fonctionnera et avec quel confort. Chaque génération amène une baisse de la consommation d'énergie et une augmentation des performances brutes.