On a marché sur la Lune : les secrets de Tintin

DossierClassé sous :Physique , Astronomie , science-fiction

Roland Lehoucq, astrophysicien et passionné de science-fiction, propose de vulgariser la science sans renoncer à la rigueur scientifique. Il analyse la BD « On a marché sur la Lune » par le prisme des réalités physiques de notre monde.

  
DossiersOn a marché sur la Lune : les secrets de Tintin
 

On a marché sur la Lune a marqué la série Tintin à sa sortie en 1950 : Hergé prenait le parti farfelu de faire marcher ses héros sur notre satellite ! Ce n'est que dix-neuf ans plus tard que l'exploit fut réalisé - par un Homme.

La célèbre BD « On a marché sur le Lune ». © Hergé/Casterman, DR

Roland Lehoucq, astrophysicien au commissariat à l'énergie atomique de Saclay, est un passionné de science-fiction, c'est dire s'il maîtrise les deux termes de cette littérature pas comme les autres.

De la Terre à la Lune

Son objectif est la vulgarisation pour le grand public, en amusant, sans renoncer le moins du monde à la rigueur scientifique. Roland Lehoucq mêle avec autant d'humour que d'habileté pédagogique son goût pour la fiction et ses connaissances scientifiques, en étudiant la célèbre BD d'Hergé sous le prisme des réalités scientifiques de notre monde.

La célèbre BD « On a marché sur le Lune ». © Hergé/Casterman

Seulement douze hommes - tous américains - ont marché sur la Lune. Neil Armstrong est le premier à avoir posé le pied sur le sol lunaire, c'était le 21 juillet 1969, à 2 h 56 min UTC, lors de la mission Apollo 11. Une de ses phrases reste célèbre : « C'est un petit pas pour l'Homme, un bond de géant pour l'humanité. »

Ce dossier vous permettra de mieux appréhender les réalités physiques d'un voyage sur la Lune, afin de comprendre les inexactitudes de la BD, tout en vous amusant !

À lire aussi sur Futura :