Pour construire cette image de M87*, la première d’un trou noir supermassif, les scientifiques ont utilisé des observations radio, des codes informatiques et des mois d’analyses. © Event Horizon Telescope
Sciences

Dans les secrets des trous noirs grâce à un radiotélescope sur la Lune

ActualitéClassé sous :trou noir , trou noir supermassif , Event Horizon Telescope

[EN VIDÉO] Dans les secrets des trous noirs grâce à un radiotélescope sur la Lune  Le 10 avril 2019, des chercheurs dévoilaient la toute première image d’un trou noir supermassif. Une image à couper le souffle. Mais qui restait un peu floue. Pas de quoi en tirer des informations précises. Pour cela, préviennent les astronomes, il faudra agrandir l’Event Horizon Telescope. En construisant un radiotélescope sur la Lune ! 

Le 10 avril 2019, des chercheurs dévoilaient la toute première image d’un trou noir supermassif. Une image à couper le souffle. Mais qui restait un peu floue. Pas de quoi en tirer des informations précises. Pour cela, préviennent les astronomes, il faudra agrandir l’Event Horizon Telescope. En construisant un radiotélescope sur la Lune !

Cette image du trou noir supermassif au cœur de la galaxie M87, nous l’avons tous vue. Dévoilée le 10 avril 2019, elle montre l’horizon des événements illuminé de cet incroyable objet et en son centre, l’ombre obscure du trou noir baptisé M87*. Le résultat de la mise en commun des puissances de huit radiotélescopes dispersés à la surface de la Terre, formant un instrument virtuel baptisé Event Horizon Telescope (EHT).

Un résultat que les astronomes jugent imparfait, cependant. Car l’image ne permet pas de distinguer tous les anneaux de photons qui forment en réalité cet anneau de lumière un peu flou. Et c’est seulement en détaillant ces anneaux que les chercheurs pourraient accéder à des informations essentielles sur M87*. Sur la façon dont celui-ci parvient à courber l’espace-temps autour de lui.

Pour ce faire, les astronomes jugent qu’il sera nécessaire de construire un radiotélescope sur la Lune, afin de démultiplier la puissance de l’EHT. Un projet qui pourrait aboutir dans les dix années à venir. Et qui, selon les chercheurs, en vaudrait largement la peine !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !