Neil Armstrong, le premier Homme à avoir marché sur la Lune, était un homme discret. Il l’est resté jusqu’à sa mort en 2012. © Nasa, Domaine public

Sciences

Apollo : que sont devenus les 12 Hommes qui ont marché sur la Lune ?

Question/RéponseClassé sous :lune , moonwalkers , marcheurs lunaires

Marcher sur la Lune... Dans les années 60-70, ils ont été nombreux à en rêver. Mais seulement douze Hommes ont finalement eu ce privilège... pour l'instant. Une expérience qu'ils ont tout naturellement vécue différemment.

Aux États-Unis, on les appelle les Moonwalkers, comprenez les marcheurs lunaires. Douze des astronautes du programme Apollo. Douze Hommes qui ont vécu, entre juillet 1969 et décembre 1972, cette expérience extraordinaire de fouler le sol d'un autre corps céleste que notre Terre.

Bien sûr, il y a eu Neil Armstrong. Le premier Homme à avoir posé le pied sur la Lune. C'était le 21 juillet 1969. Un homme discret de nature et qui n'a jamais souhaité devenir le héros que toute l'Amérique voyait en lui. À son retour sur Terre, il a démissionné de la Nasa et a occupé, pendant quelques années, un poste d'enseignant à l'université de Cincinnati (États-Unis). Il a aussi été de ceux qui ont enquêté sur les défaillances de la mission Apollo 13 et sur l'accident de la navette spatiale Challenger. Il est décédé en août 2012, à l'âge de 82 ans.

Buzz Aldrin, son compagnon d'aventure, quant à lui, a connu un retour sur Terre plutôt difficile, entre alcoolisme, dépression et apparitions publiques très médiatisées. Il a depuis publié plusieurs ouvrages traitant de l'aventure spatiale ainsi que quelques romans de science-fiction. Toujours en quête de reconnaissance, il a même participé, en 2010, à la version américaine de Danse avec les stars.

Charles Conrad -- le troisième Homme sur la Lune -- a quitté la Nasa en 1973 pour se lancer dans le monde des affaires, touchant à divers domaines tels que le marketing ou le développement de projets.

Alan Bean -- le quatrième Homme sur la Lune -- a œuvré en tant qu'astronaute pendant 18 ans. Une fois à la retraite, il s'est mis à la peinture, peignant des tableaux relatant les missions Apollo.

Alan Shepard -- le cinquième Homme sur la Lune -- a pris sa retraite de la Nasa et de la marine en 1974 après avoir atteint le grade de contre-amiral. Il s'est ensuite consacré à ses enfants et s'est impliqué dans différentes sociétés.

L’une des œuvres peintes par Alan Bean, le quatrième homme à avoir posé le pied sur notre satellite naturel. © Alan Bean

Des destins variés

À partir des années 1990, Edgar Mitchell -- le sixième Homme sur la Lune -- apparaît, de son côté, convaincu que notre planète reçoit régulièrement la visite d'extraterrestres. Et que le fameux crash de Roswell -- où il a grandi -- est une réalité. Il ira jusqu'à fonder un institut de recherche en sciences parallèles.

David Scott -- le septième Homme sur la Lune -- a été exclu du corps des astronautes pour avoir tenté de vendre des timbres de la Nasa afin de financer les études des enfants des astronautes. Il est tout de même demeuré actif au sein de l’Agence spatiale américaine, comme directeur du centre de recherche aéronautique, notamment. Puis il s'est tourné vers le secteur privé.

James Irwin -- le huitième Homme sur la Lune -- de son côté, a tenté de se servir de son expérience lunaire pour répandre sa foi chrétienne, affirmant que « le plus important n'est pas qu'un Homme ait marché sur la Lune, mais que Dieu ait marché sur la Terre dans le corps de Jésus-Christ ».

John Young -- le neuvième Homme sur la Lune --, quant à lui, a fait une longue carrière à la Nasa : 42 ans au total pour quelque 835 heures de séjour dans l’espace.

Après avoir démissionné de la Nasa en 1975, Charles Duke -- le dixième Homme sur la Lune -- a poursuivi sa carrière dans l'armée.

Eugene Cernan -- le onzième Homme sur la Lune -- a quitté la Nasa en 1976 et s'est orienté vers une carrière privée dans les secteurs de l'énergie et de l'aéronautique, notamment.

Harrison Schmitt -- le douzième Homme et seul scientifique sur la Lune -- a, quant à lui, fait le choix d'une carrière politique. Il a été sénateur du Nouveau-Mexique de 1976 à 1982.

Notez enfin que, comme nous le font remarquer Jean-François Clervoy et Frank Lehot dans leur ouvrage « Histoire de la conquête spatiale » (Éditions De Boeck), seulement trois des douze Hommes qui ont marché sur la Lune sont retournés ensuite dans l'espace. Charles Conrad et Alan Bean -- les troisième et quatrième Hommes sur la Lune --, à bord du laboratoire orbital Skylab 2, et John Young -- le neuvième Homme sur la Lune --, à bord de la navette spatiale américaine.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi

La longue saga des astronautes français  Thomas Pesquet fut le dixième Français dans l'espace et a volé pour l'ESA, l'Agence spatiale européenne. Mais, en France, les vols habités sont gérés, depuis le début des années 1980, par le Cnes. Cette vidéo démêle les rouages de la formations des astronautes européens au fil de l'histoire récente de l'astronautique, dominée par le beau projet international de l'ISS.