Sciences

Le programme Skylab

Dossier - Les stations Saliout et Skylab, précurseurs de Mir et de l'ISS
DossierClassé sous :Astronautique , Saliout , Almaz

-

Le 12 octobre 1964, le gouvernement soviétique décide d'explorer la voie des stations spatiales. Ce choix est précurseur car l'ambition de ce moment, tant pour l'U.R.S.S. que pour les Etats-Unis, est la conquête de la Lune. C'est pourtant ce moment qui est choisi et c'est grâce à cette anticipation que l'U.R.S.S. gagnera une nouvelle course à l'espace dans sa lutte avec les Etats-Unis : l'accès de longue durée à l'espace. Cette nouvelle conquête se traduira d'abord par les stations soviétiques Saliout, puis par la station américaine Skylab. Leurs descendantes sont bien connues : la station Mir et la station Alpha (I.S.S.).

  
DossiersLes stations Saliout et Skylab, précurseurs de Mir et de l'ISS
 

1. Les origines

L'année 1969 est marquée par la conquête de la Lune. Neil Armstrong et Edwin Aldrin ont émerveillé l'humanité grâce au programme Apollo. La mission Apollo 11 sera la première à voir les hommes marcher sur notre satellite. Cinq missions Apollo suivront (Apollo 13 n'atteindra pas cet objectif) et Apollo sera la dernière mission lunaire.

Vue de Skylab 1 Station orbitale.© NASA -Domaine public

Trois missions étaient prévues mais arriveront trop tard. L'objectif est atteint, l'effet médiatique amoindri et les coûts importants. Le programme est arrêté, mais du matériel reste disponible. C'est sur ces bases que sera réalisé la mission Skylab.

Le programme Skylab a été initié en 1965 (1970 pour Saliout) avec des objectifs identiques aux russes.

2. Le vaisseau

Le vaisseau est construit sur la base du troisième étage de la fameuse fusée lunaire Saturn V. Il a une masse de 77 tonnes (25 à 36 pour Saliout), une longueur de 40 m (23 à 30 pour Saliout) et un diamètre de 6.6 m (4.15 pouer Saliout) . L'équipage est de trois hommes.

Skylab comporte un port d'amarrage pour les vaisseaux Apollo et un téléscope solaire construit à partir du LEM Apollo.

3. La mission Skylab

Skylab a été lancé le 14 mai 1973 par la Saturn V (à deux étages actifs) sur une orbite circulaire de 430 km d'altitude. Lors du lancement, le bouclier de protection anti-météorites ne se met pas correctement en place. Un des deux panneaux solaires reste ainsi bloqué et ne pourra fonctionné. Ceci vaut à Skylab son profil étrange.

Comme un panneau solaire manque, la puissance électrique disponible est réduite et insuffisante pour assurer la climatisation du module. La température intérieure atteint 49°C, ce qui la rend inhabitable.

Skylab (http://sunsite.org.uk/)

Skylab (http://www.cybersciences.com)

L'envol des premiers occupants, la mission Skylab 2, est donc retardée le temps de résoudre ce problème. Une protection d'isolation thermique en mylar et en nylon est ainsi conçue, et sera mise en place par l'équipage, qui décollera finalement le 25 mai 1973 à bord d'une fusée Saturn 1B.

La mise en place de la protection aura l'effet prévu : la température descend alors à 24°C. La mission suivante de l'équipage, le déploiement du panneau solaire bloqué échoue. Cependant, la totalité du programme scientifique de Skylab 2 sera mené à bien au cours des 28 jours de la mission. Cette mission comprend entre autres l'observation de la comète Kohoutek et six sorties dans l'espace.

La suite du programme sera Skylab 3 et Skylab 4, pour respectivement 59 et 84 jours, avec des lancements les 28 juillet et 16 novembre 1973.

A l'issue de ces trois missions, le programme aura fournit 180 000 photographies solaires et 46 000 photographies terrestres. Dix sorties spatiales, pour une durée totale de 42 heures, auront aussi été réalisées.

Dès lors, la station est abandonnée, après seulement 9 mois d'utilisation. Officiellement, les Américains disent n'avoir plus rien à apprendre de la présence dans l'espace. En réalité, ils ne disposent plus de matériel Apollo, ni de crédit pour fabriquer de nouveaux vaisseaux.

Skylab (http://www.omnimag.com/machine)

Skylab (hhtp//www.nasa.gov)

Le nouveau programme est lui aussi ambitieux : il s'agit de la navette spatiale. Mais le choix a une conséquence : les Etats-Unis ne disposent plus, dès lors, d'accès à l'espace. L'année 1981 verra cette lacune comblée avec le premier vol de Columbia.

Le 11 juillet 1979, après six années passées dans l'espace et 34981 orbites, Skylab se désintègre lors de se rentrée atmosphérique.

Les vols vers Skylab :

Vaisseau

Lancement

Equipage

Durée mission

Observations

Skylab 2

25 mai 1973

Conrad

Kerwin

Weitz

28 jours

Mise en place de la protection thermique

Skylab 3

28 juillet 1973

Bean

Garriott

Lousma

59 jours

 

Skylab 4