Sciences

Il y a 50 ans, Alan Shepard atteignait l'espace

ActualitéClassé sous :Astronautique , premier vol , Alan Shepard

Le 5 mai 1961 l'astronaute Alan Shepard était le premier Américain à aller dans l'espace, quelques semaines après le vol orbital triomphal du Soviétique Youri Gagarine.

Alan Shepard en 1971 avant son vol sur la mission Apollo 14. © Nasa

Avec Spoutnik, le premier satellite artificiel de la Terre lancé le 4 octobre 1957, s'ouvrait officiellement l'ère de la conquête spatiale. Sous la direction de SergueÏ Korolev, le programme spatial de l'Union soviétique prenait d'emblée la tête d'une course de prestige menée contre les Américains.

Les États-Unis ripostaient en créant la Nasa le 29 juillet 1958 et confiaient leur programme spatial à l'ingénieur allemand Wernher von Braun avec un objectif clair : envoyer un Homme dans l'espace. Une nouvelle fois le défi fut relevé par les Soviétiques qui expédièrent en orbite le 12 avril 1961 le lieutenant Youri Gagarine. Moins d'un mois plus tard, l'américain Shepard volait à son tour à bord d'une capsule Mercury.

La capsule Mercury. © Nasa

Les Américains à la traîne

Le programme Mercury commença officiellement en octobre 1958. Il prévoyait la conception d'une capsule pouvant assurer la survie dans l'espace d'un cosmonaute pour des vols courts d'une journée maximum. Jusqu'en 1963 de nombreux vols de ces capsules eurent lieu, dont six vols habités. Alan Shepard fut le premier à voler à bord de ce vaisseau. De forme cônique et pesant environ 1,5 tonne, la capsule Mercury était dotée de rétrofusées, d'un bouclier thermique et de plusieurs parachutes destinés à freiner sa descente avant son amerrissage. Le 5 mai 1961 une fusée Redstone emmena Alan Shepard à 186 kilomètres d'altitude pour un vol qui dura une quinzaine de minutes. C'était un saut de puce comparé au vol de Gagarine et les Américains durent attendre février 1962 pour réaliser leur premier vol orbital avec trois tours de Terre effectués par John Glenn.

Le programme Mercury prit fin en mai 1963 avec le vol de Gordon Cooper et ses 22 orbites puis fut remplacé par un programme plus ambitieux, le programme Gemini destiné à développer les savoir-faire nécessaires au futur projet Apollo.

Alan Shepard reprit la route de l'espace dix ans après son premier vol avec la mission Apollo 14 en 1971 et resta célèbre pour avoir joué au golf sur la Lune. Il mourut d'une leucémie en juillet 1998 à l'âge de 74 ans. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi