Grâce à sa nouvelle fonction Timelapse et la compilation de dizaines de millions d'images satellites, l'application Google Earth dévoile la Terre de 1987 à 2020. Une fonction qui permet de mieux observer les dégâts du réchauffement climatique sur la Planète mais aussi l'urbanisation galopante.

Comment voir les effets du réchauffement climatiqueréchauffement climatique sur la Planète sans bouger de chez soi ? Tout simplement en profitant de la dernière version de Google Earth, qui inclut désormais une fonction Timelapse. Habituellement utilisée pour voir la constructionconstruction d'un édifice en accéléré ou un simple lever ou coucher de soleilsoleil, cette fonction permet dans Google Earth de voir les effets du climatclimat sur n'importe quel endroit de la Planète et ce, pendant près de quatre décennies.

Pour cela, Google a compilé pas moins de 24 millions de photos satellites prises de 1984 jusqu'à 2020. Cela a nécessité deux millions d'heures de traitement sur des milliers de machines dans le Cloud, et pour ce projet, le géant du Web a travaillé avec la Nasa, le programme LandsatLandsat de la United States Geological Survey -- le programme d'observation de la Terreobservation de la Terre le plus ancien au monde --, le programme européen Copernicus  avec ses satellites Sentinel, et le Create Lab de l'Université Carnegie Mellon.

Déserts, villes, forêts, glaciers… Sur près de quatre décennies, on observe l'impact du changement climatique sur la Planète. © Google Earth
Déserts, villes, forêts, glaciers… Sur près de quatre décennies, on observe l'impact du changement climatique sur la Planète. © Google Earth

Des changements visibles sur 37 ans

Un travail collectif qui permet de voir sous nos yeuxyeux la fontefonte des calottes glaciairescalottes glaciaires, le recul des glaciersglaciers, la croissance urbaine et l'impact des incendies de forêt sur l'agricultureagriculture. Concrètement, il faut se connecter sur Google Earth, puis cliquer sur Timelapse sur la page d'accueil. Au milieu de la page, la Planète, et sur la gauche, les années défilent pour montrer les changements, année après année, sur une période de 37 ans.

Il est conseillé d'avoir un PC assez puissant et une bonne connexion à Internet pour profiter d'un affichage fluide, et ainsi se promener sur la Planète à l'aide de sa souris ou de son clavier. Sans forcément se concentrer sur le réchauffement climatique, on peut aussi zoomer sur la ville ou le quartier où l'on a grandi pour voir son évolution au fil du temps.

 Nos villes, de 1984 à 2020. @ Google Earth