Tech

Une nouvelle génération de mobiles débarque

ActualitéClassé sous :technologie , Mobile World Congress , salon international de la téléphonie mobile

Dans le sillage de l'iPhone d'Apple, de nombreux fabricants présentent des mobiles aux fonctions évoluées. Une dizaine a choisi la plate-forme basée sur Linux, et Google, lui, mise sur un système maison.

Avec son vrai clavier, le XPeria X1 est plutôt destiné à l'utilisation d'Internet. © Sony-Ericsson

Le Mobile World Congress, salon international de la téléphonie mobile (anciennement appelé 3GSM World Congress), vient d'ouvrir ses portes à Barcelone et les nouveautés se bousculent.

Sony-Ericsson a présenté le XPeria X1, dont le moins que l'on puisse dire est qu'il affiche un air de famille avec l'iPhone d'Apple. Son écran (800 x 480 pixels) est tactile et peut afficher une collection de boutons décorés. Un peu plus petit que l'iPhone, il est aussi plus épais. Car le XPeria X1 cache un vrai clavier, qui se dégage en faisant coulisser la partie supérieure. Modèle de luxe, il embarque une caméra à 3,2 mégapixels, se connecte en Wi-Fi et communique sur tous les réseaux possibles, y compris le 3G+.

Ce mobile X1 est le premier d'une gamme, dont la partie logicielle repose sur Windows Mobile, et qui ne devrait pas être commercialisée avant la deuxième moitié de l'année.

Oui, il ressemble à l'iPhone. Mais il cache un clavier... et Windows. © Sony-Ericsson

Linux s'installe

Jusque-là, Sony-Ericsson était fidèle au système d'exploitation Symbian (celui des Nokia) et cette entorse à l'habitude participe d'une biodiversité grandissante des logiciels systèmes. Une autre vedette de Barcelone est d'ailleurs sans conteste Linux. Promu par le consortium Limo (Linux for Mobile), créé en janvier 2007 et qui rassemble aujourd'hui une vingtaine de constructeurs, ce système a fait une timide apparition en 2007, notamment avec un modèle de Motorola, le A1200.

Une société américaine, Purple Labs, a montré son Purple Magic, téléphone 3G promis à moins de 100 dollars. En tout, une dizaine de modèles Linux existent désormais présentés par les constructeurs adhérents à Limo, dont les premiers fondateurs (Motorola, NEC, NTT, DoCoMo, Panasonic, Samsung et Vodafon).

Google, lancé sur le marché du mobile, fait cavalier seul avec son système d'exploitation Android (en open source), très orienté vers l'utilisation des services Internet.

Le petit monde du mobile, porté par un marché en pleine forme, va donc évoluer profondément en 2008...

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi