Tech

En bref : le Wimax devient téléphonie 3G

ActualitéClassé sous :Internet , téléphonie , mobile

L'autorité internationale des télécommunications, l'UIT, vient de faire de la technologie Wimax, sorte de Wi-Fi étendu, l'un des standards de la nouvelle génération de transmission de données sans fil.

Pour les téléphones portables mais aussi les ordinateurs dans les zones non couvertes par le câble ou l'ADSL, les opérateurs pourront désormais proposer la norme Wimax, mise au point pour la transmission de données à haut débit. Cette technique est similaire au Wi-Fi, qui fait communiquer des appareils entre eux, mais sa portée atteint 65 kilomètres (c'est du moins le maximum théorique) et le débit 70 Mbits/s.

L'UIT (Union internationale des télécommunications), un organisme dépendant des Nations-Unies, vient de l'ajouter à cinq autres interfaces radio, dont le W-CDMA (c'est-à-dire l'UMTS) et au CDMA 2000, développé par Qualcomm (Etats-Unis). L'ensemble constitue ce que l'on appelle la téléphonie 3G.

En France, les trois opérateurs de téléphonie mobile, Bouygues Telecom, Orange et SFR, disposent déjà de licences pour les fréquences utilisées par le Wimax. Cette technique bien au point (et standardisée sous la norme 802.16) est ardemment promue par Intel qui propose deux jeux de composants pour l'utiliser. Nokia a annoncé qu'il adoptera bientôt l'un d'eux, baptisé Baxter Peak, pour l'intégrer dans de futurs téléphones mobiles.

Cela vous intéressera aussi