Tech

L’Apple Watch, accessoire de smartphone, et l’iPhone 6 mué en phablette

ActualitéClassé sous :smartphone , Apple , iPhone 6

Apple a tenu hier sa conférence de rentrée qui fut riche en annonces avec la présentation de la sixième génération d'iPhone décliné en deux tailles d'écran, d'un nouveau système de paiement sans contact et surtout de la fameuse montre connectée, l'Apple Watch. Avec ce nouveau gadget, la firme à la pomme espère « redéfinir ce que les gens attendent d'une montre ».

Voici à quoi ressemble la très attendue Apple Watch. La montre connectée fera office de compagnon pour l’iPhone (6, 6 Plus et 5) mais aussi de bracelet de suivi d’activité. Sa sortie est prévue début 2015. © Apple

Si toutes les présentations produits d'Apple sont considérées comme des temps forts de l'industrie de la high-tech, la conférence d'hier fut sans doute la plus importante depuis le lancement de l'iPhone en 2007. Signe de cet enjeu, l'entreprise californienne avait choisi de réunir la presse au Flint Center, le lieu où Steve Jobs avait dévoilé le premier Macintosh puis l'iMac. En prenant la parole pour ouvrir ce keynote, Tim Cook, le patron d'Apple, a parlé « d'un moment clé ».

Peu de temps après la Gear S de Samsung, la firme à la pomme a dévoilé l'Apple Watch, la montre connectée qui alimente la rumeur depuis plus de deux ans. Avec elle, Apple entend « redéfinir ce que les gens attendent d'une montre », selon les mots de Tim Cook. Elle se présente sous la forme d'un cadran rectangulaire dont les bords et les coins sont arrondis avec sur le côté droit un gros bouton poussoir, le « remontoir numérique », servant à piloter l'interface, et un second bouton plat pour lancer les fonctions les plus courantes. Son écran en cristal de saphir est sensible à la fois au toucher et à la pression.

L’Apple Watch sortira début 2015

L'Apple Watch sera compatible avec les nouveaux iPhone 6 et tous les iPhone 5 avec lesquels elle communiquera par liaison sans fil, mais pas avec les précédents ni, bien sûr, avec les autres smartphones. Les utilisateurs pourront recevoir leurs messages, courriels, les appels vocaux et utiliser l'application de navigation assistée (la montre se synchronise avec le GPS de l'iPhone). À chaque action ou notification est associé un effet haptique ressenti au niveau du poignet. L'assistant vocal Siri a été intégré pour dicter des messages, consulter le calendrier ou planifier un itinéraire.

L'Apple Watch est aussi un bracelet de suivi d’activité, un gadget à la mode. Un capteur de rythme cardiaque situé au dos du boîtier, un accéléromètre et le GPS sont utilisés pour suivre les mouvements. Deux applications sont fournies : Activité et Entraînement. La première calcule les calories dépensées et les durées d'activités, et va jusqu'à compter combien de fois son propriétaire se lève de son siège. La seconde veut servir aux sportifs pour contrôler leurs perfs.

« Pour nous, l'Apple Watch est précisément ce qu'une montre devrait être », affirme Apple. La montre sera proposée en deux tailles de boîtier (38 et 42 millimètres de haut) et déclinée en trois collections : Watch (boîtiers en acier inoxydable), Watch Sport (boîtiers en aluminium anodisé) et Watch Edition (boîtiers en or jaune ou rose 18 carats). Elle sortira début 2015 avec un prix qui débute à 349 dollars, soit environ 269 euros mais Apple n'a pas encore donné le tarif officiel dans la monnaie européenne.

De nouveaux relais de croissance

Si l'Apple Watch fut la grande vedette de cette conférence, la présentation de l'iPhone 6 marque aussi une étape importante. S'adaptant à la tendance des phablettes, comme que le tout nouveau Samsung Galaxy Note Edge, Apple propose deux tailles d'écran pour son smartphone. L'iPhone 6 est doté d'une diagonale de 4,7 pouces tandis que son grand frère, l'iPhone 6 Plus passe à 5,5 pouces. La technologie d'affichage nommée Retina HD a également été améliorée avec un filtre polarisant plus performant, des pixels à double transistor, une technique d'alignement des cristaux liquides de l'écran plus perfectionnée. Ces nouveaux modèles sont équipées d'un system on a chip A8 basé sur une architecture 64 bits et gravé en 20 nm. Selon Apple, cette puce augmente les performances processeur de 20 % et les performances graphiques de 50 % par rapport à la génération précédente.

Le capteur photo, nouveau également, compte 8 mégapixels, avec un système de stabilisation d'image, numérique pour l'iPhone 6 et optique pour l'iPhone 6 Plus. Bien que ces améliorations soient significatives, la principale nouveauté est l'arrivée de la technologie sans contact NFC (Near Field Communication). Elle s'accompagne du lancement d'un service de paiement sans contact baptisé Apple Pay. « Notre ambition est de remplacer le portefeuille », a lancé Tim Cook.

Quelque peu éclipsés par l’annonce de l’Apple Watch, l’iPhone 6 et 6 Plus n’en marquent pas moins une transition importante avec pour la première fois deux tailles d’écran (4,7 et 5,5 pouces). Objectif : répondre à la tendance des phablettes que proposent tous les principaux concurrents d’Apple… © Apple

Apple veut « remplacer le portefeuille »

Après des années de tâtonnements, l'image de marque d'Apple et la puissance de son marketing pourraient enfin arriver à populariser le concept du portefeuille électronique. Pour cela, Apple Pay entend séduire les consommateurs par sa simplicité. Une fois une ou plusieurs cartes bancaires enregistrées dans le smartphone, l'achat s'effectue en plaçant le terminal près du boîtier NFC du marchand et en appuyant sur le détecteur d'empreintes digitales de l'iPhone pour valider la transaction.

Apple a insisté sur le fait que les coordonnées de la carte ne seront pas transmises au commerçant. À la place, Apple Pay génère un numéro à usage unique. La firme à la pomme assure par ailleurs qu'elle ne collectera aucune donnée concernant les achats effectués. Mais elle percevra une commission sur les transactions. Le service sera d'abord lancé aux États-Unis en octobre pour les iPhone 6 et 6 Plus. 22.000 revendeurs ont déjà adopté Apple Pay parmi lesquels les enseignes Macy's, Bloomingdales, Wallgreens, Duane Reade, Subway et McDonalds. Quant aux nouveaux iPhone, Apple ouvrira les précommandes à partir du 12 septembre et débutera les livraisons le 19. Les prix (hors abonnement et subventions) de l'iPhone 6, vont de 709 euros pour le modèle 16 Go jusqu'à 919 euros pour le modèle 128 Go. Pour l'iPhone 6 Plus, le tarif débute à 809 euros (16 Go) et grimpe à 1.019 euros pour le modèle 128 Go.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi