Soleil
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le Soleil est notre Étoile mais, avec ses 1.392.684 km de diamètre, c'est une naine jaune très ordinaire dans la Voie lactée. Le rayon du Soleil est mesuré de son centre jusqu'à la photosphère. Celle-ci étant la couche en dessous de laquelle le plasma solaire, formé d'ions et d'électrons, est assez condensé pour être opaque. La théorie de la structure stellaire, confirmée par l'héliosismologie -- la science cousine de la sismologie sur Terre qui nous aussi donné sa structure --, implique que, sous la photosphère, le Soleil est composé d'une zone convective, enveloppant une zone radiative.

Dans la zone convective, séparée de la zone radiative par une limite -- que l'on appelle la tachocline -- qui est épaisse d'environ 3.000 km, le transfert de chaleur se fait par convection. Elle s'étend de 0,8 fois le rayon solaire du centre à la surface visible du Soleil.

Dans la zone radiative qui s'étend de 0,25 à environ 0,7 fois son rayon, le transfert de chaleur se fait par rayonnement.

La chaleur est produite par des réactions thermonucléaires à environ 15 millions de degrés dans le cœur du Soleil qui s'étend du centre à environ 0,25 rayon solaire.

On pense que c'est dans la tachocline, également définie comme la zone de transition entre la zone centrale de rotation uniforme et la zone périphérique de rotation différentielle, que des processus analogues à ceux de la géodynamo font naître le champ magnétique du Soleil.

© Kelvinsong, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0